Fantasmagoria

La plateforme de gestion
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Est-ce une légende ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Mer 4 Juil - 18:09
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Commençait-elle à comprendre ? Nevroze ne le savait pas, bien qu’elle puisse, il n’était pas bon d’user de tout, quand tout pouvait se faire naturellement. Elle hocha la tête, satisfaite ou non de la réponse qu’Ira lui avait donnée, ce n’était pas important ; elle pouvait cependant continuer.

« Donc la punition que tu penses digne de quelqu’un qui a fait le mal, c’est la souffrance. »

La souffrance psychologique était celle qu’Ira avait choisie. C’était un bon début, car la plupart du temps, les gens préféraient laisser cet acte au destin. Donc au hasard, sans se soucier de savoir si ça allait réellement arriver ou non. Il n’y avait donc jamais de justice.

« Et pourquoi l’avoir fait toi-même, dis-moi ? Tu aurais pu… en parler. – elle bougeait ses mains à la manière de quelqu’un qui donne un cours – en discuter peut-être, avec quelqu’un de compétent. Quelqu’un dont c’est le métier ; le rôle. Non ? »

Nevroze en disait trop maintenant. Elle mâchait la réponse comme on rendait une pomme-de-terre en purée pour un bébé sans dents. Mais de toute manière, elle ne pouvait pas tourner en rond éternellement, il fallait bien passer à l’acte à un moment ou un autre. La conversation ne pouvait s’éterniser sur le pourquoi. Et maintenant Ira avait toutes les cartes en main pour comprendre. Après tout, n’était-elle pas un peu cinglée, elle aussi ? Elle était donc capable de comprendre par elle-même. Il ne lui manquait qu’un petit coup de pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Dim 8 Juil - 17:52
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
La souffrance? Etait-ce pour cela qu'elle l'avait envoyé en prison? Oui, sans doute. Mais ce n'était pas aussi évident que cela dans son esprit. Lorsqu'elle l'avait fait, elle n'avait pas pensé ainsi. Son raisonnement avait été plus innocent. Bien plus qu'il ne l'aurait été désormais.
Elle l'avait envoyé en prison pour l'empêcher de recommencer, de faire du mal à d'autres personnes qu'elle et que son frère. Demi frère. Ira ne se souvenait plus vraiment comment elle avait appris que son père avait eu un fils avant elle. Elle était trop jeune pour s'en souvenir encore. Mais elle n'avait jamais oublié qu'il s'était donné la mort à cause de son père. Et depuis, elle avait de nombreuses fois tenté de l'imaginer. Elle avait aussi rêvé de lui, mais il n'avait aucun visage. Elle ignorait même jusqu'à son nom.

Une fêlure de plus enfouie avec Clementia, quelque part dans le nid de paille, sous les plumes noires de corbeaux. Oiseaux de malheurs.

Nevroze continuait à la mener sur la voie. Ira manqua de l'oublier et ouvrit la bouche pour répondre du tac au tac. Elle se ravisa et réfléchit un peu plus, fixant son hôte d'un regard inquisiteur. Essayer de la sonder ne servait à rien et pourtant, c'était bien ce que faisait Ira. Pourquoi ne pas avoir parlé?

~ Parce qu'il n'y a personne pour écouter. Personne pour comprendre. Parler ne soulage pas autant qu'agir. L'adrénaline qui monte. La satisfaction du travail bien fait. Il n'y a... rien qui puisse le remplacer. Ni l'égaler...

C'était cela? L'esprit de pur vengeance? Etait-cela qui motivait Nevroze? La réponse aux questions de l'étudiantes? Etait-ce si... simple que cela?
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Lun 9 Juil - 13:06
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Nevrose hocha la tête, bien que la réponse soit incomplète. Elle avait bien commencé. Le reste n’était que son propre point de vue. Ca l’engageait personnellement. Les deux mains posées sur le rebord de la table afin de tenir droite, le fessier contre le rebord, elle paraissait moins grande, mais pourtant bien à son aise. Elle ne disait rien, même après qu’Ira ait répondu. Elle ne semblait même pas chercher ses mots, car rien ne trahissait son expression. Elle attendit quelques instants, le visage posé sur Ira.

« Seulement, vois-tu, ce n’est pas ça qui est intéressant. »

« Affligée une punition ne sert pratiquement à rien. Que tu l’ais fait, que tu ais envoyé ton père en prison, qu’importe les raisons, ou que quelqu’un d’autre l’ait fait au final, ça revient au même. Ton père ne comprendra jamais. Il n’existe que 3% de récidivistes globalement, qui après une longue peine reviennent à leur vie, et recommencent. Mais 3%, c’est déjà énorme et ne comptabilise certainement pas toutes ces personnes qui continuent, dans l’ombre, à faire le mal autour d’eux. »

« Le seul mérite que l’on puisse obtenir de ça est d’avoir l’impression d’avoir faire quelque chose de bien. Mais ça s’arrête là. Le mal en soit n’est pas éradiqué, il reste là, quelque part ancré, et se réveille parfois. Sais-tu pourquoi ? »



Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Ven 10 Aoû - 21:19
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
La jeune fille écoutait Nevroze comme une élève devant son précepteur. Une image parfaite. Après tout, elle était venue pour apprendre de l'intrigante sorcière, peu importe quoi. C'était uniquement pour cela qu'elle était entrée dans la maison, qu'elle avait poussé ses recherches jusque dans ses profondeurs effrayantes. Pour en ressortir grandie, avec quelque chose de plus que lorsqu'elle était entrée, ou ne pas ressortir du tout.

Ce risque, elle en avait été consciente en entrant et si elle avait réellement tenu à la vie, elle savait qu'elle ne serait jamais descendu par les étroits escaliers, dans l'obscurité totale. Au final, voulait-elle vraiment sortir? Affronter de nouveau son amère solitude? Non...

Elle ferma les yeux et des images apparurent. Son chaton, son poisson rouge. Ses peintures, crayons et livres. La boutique d'antiquité et son gérant, son éternel air hautain sur le visage. Non, elle ne voulait pas abandonner tout cela. Elle voulait voir son chat grandir, l'entendre ronronner contre sa poitrine, nourrir son poisson sans attendre de retour de sa part. Sentir à nouveau le souffle chaud de l'antiquaire dans sa nuque quand il jette un oeil à ses croquis alors qu'il la croit assoupie à la caisse, en fin de service. Savoir si elle oserait un jour soutenir son regard pour lui livrer des mots qu'elle n'avait plus jamais dit depuis qu'elle avait dix ans.

Elle rouvrit les yeux avec un léger sourire, se trouva stupide et revint à ce que lui disait Nevroze.

~ Parce que c'est une voie plus courte et facile que le reste. On peut détruire en une seconde ce qui a été construit en plusieurs siècles. Et que beaucoup cherchent toujours la facilité.

Puis réfléchissant, Ira se souvint de ses cours de philosophie du lycée et elle reprit, les paroles de son professeur et des philosophes prenant un sens particulier en cet instant.

~ Ou alors... parce que le monde évoluant, certains se sentent perdus. Et au lieu de rester impuissant, ils agissent de la pire manière qui soit, pour contrôler la situation. Ils ajoutent à la souffrance des autres, parce qu'aux moins ainsi, ils savent pourquoi les larmes coulent.

Tout en parlant, Ira sembla se voir à travers ce portrait dans un accès de lucidité qui s'estompa rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Sam 11 Aoû - 7:47
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Heureusement, Nevroze ne lisait pas dans les pensées, sinon elle aurait certainement rit aux grands éclats de ce que venait de vivre Ira. Poisson rouge, croquis, beau gérant, foutaise tout ça, et la petite Ira s'en souciait ? Elle aurait rit, oui. Se serait moquée, même, et par chance rien ne se passa, bien que Nevroze s'en doutait un peu, le film resta concentré dans l'esprit d'Ira, et uniquement dans celui-ci. On y était pas encore. Sinon, qu'aurait-il pu se passer pour elle... ?

La réponse, vint, longue. Nevroze écoutait sans ciller, qu'elle termine et resta un instant sans rien dire, attendant de voir si Ira allait continuer encore ou pas. Un ou deux fois, et enfin elle se tue pour de bon, attendant de savoir si sa réponse était correcte ou non. Cette situation était assez amusante, dans le sens que ça semblait complètement irréel. Nevroze n'avait jamais recueillit personne chez elle, si recueillir était le terme exacte, et voilà qu'elle entretenait une conversation ambiguë sur la vie et son sens étroit avec une jeune fille qu'elle n'avait jamais vu, et qui avait violé son territoire ; enfreint les règles les plus strictes. Ne jamais pénétrer chez Nevroze. Mais était-ce écrit quelque part ?
Ça avait l'air d'un jeu étrange dans lequel l'élève poserait des questions existentielles un peu dérangeante à un professeur trop stricte, mais qui lui apporterait quand même des réponses. Il fallait être désespéré pour faire une telle chose. Fou, même. Mais tout le monde l'était ici ; il n'y avait donc pas de quoi s'avoiser.

Elle resta un instant silencieuse, laissant à Ira le temps de réfléchir à ce qu'elle venait de répondre. Et puis, simplement, elle répondit :

" Non. "

Non, un simple mot, trois lettres, une seconde, et tout basculait. C'était comme la mort aux roses. On existait l'instant d'avant, et une fois que la bombe explose, une fois qu'elle retentit, il n'y a plus rien qu'un amas de sang. On existe plus.
Cette réponse, bien que posée, calme, sans aucun ton défiant, sifflait comme une fin du monde pour Ira. Elle venait de détruire tout un monologue.

" Tu vas chercher trop loin, la réponse est bien plus simple que cela. "

Ira utilisait des grands mots, et de jolies phrases. Elle voulait impressionner surement, mais les réponses les meilleurs ne sont pas toujours les plus longues. En tout cas, ce n'était pas ce qu'attendait Nevroze.

" Réessaie. Une fois. "

Et bien quoi ? Que se passerait-il, si Ira se trompait ?

" Pourquoi les hommes récidivent ? Pourquoi ? "

Une simple réponse ; mais était-ce réellement facile de trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Lun 3 Sep - 9:09
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Non... Ira avait tord. Voilà bien une première dans son petit esprit de phantasmagorienne. Tord. Elle ne pouvait pas avoir tord, elle était Ira May, parbleu, et Ira May était comme un pilier: jamais elle ne montrait de signe de faiblesse. Droite et fière, la défaite n'était pas envisageable, même si elle était inévitable.

Et elle l'était en ce moment.

La bombe négative éclata avec fracas à ses oreilles. Si ces oreilles saignaient, rien ne le laissa percevoir sur son visage de marbre. Si ce n'est peut-être le mouvement de sa mâchoire qui se contracta légèrement, laissant les os saillirent ses joues.

Ira ne changea pas d'attitude, plantée dans le sol avec la force d'un arbre millénaire. Elle était pourtant aussi vulnérable qu'une jeune pousse sans tuteur. Cela ne l'empêchait pas de se montrer sûre d'elle, bien qu'aux aguets.

Pendant quelques temps, elle resta silencieuse à fixer Nevroze sans vraiment la voir. Son cerveau tournait à plein régime pour démêler une réponse correcte de son esprit embrumé. Et puis elle cessa de réfléchir. D'un coup.

~ Parce que ce sont des hommes. Ils aiment ça.

Sa voix était plate, comme toujours; dépourvue de la moindre émotion, de la moindre chose qui aurait permis de jauger son état d'esprit. Elle aurait tout aussi bien pu parler de la pluie et du beau temps ou de la fin du monde que son ton n'aurait changé. Sauf que dans un cas, comme dans l'autre, elle serait restée muette.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Dim 9 Sep - 20:48
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Elle semblait si sûre d'elle, cette jeune fille aux cheveux orange. Si sûre d'elle lorsqu'elle apportait une réponse, comme si tout ce qui sortait de sa bouche devait être juste. Comme si tout ce qu'elle pouvait bien dire, avancer, serait toujours juste. Était-elle si égocentrique pour penser comme cela ? Était-elle si amoureuse d'elle-même pour penser que rien, jamais, ne pourrait la contredire, lui montrer qu'elle avait tord ? Perdrait-elle cette assurance qu'elle avait acquise bien trop facilement ?

Ira n'y était pas. Elle avait beau penser que oui, la réponse était sous son nez, si simple, et elle ne la voyait pas. Elle n'avait donc rien compris au final. Depuis le temps qu'elle était là, à la questionner, à lui faire perdre son temps avec ses questions, elle, cette grande fille aux cheveux orange qui n'était venue que pour savoir, n'avait au final rien retenu, et surtout rien compris. Nevroze ne savait si elle devait soupirer ou s'énerver. Elle ne transcenda rien de particulier sur son visage, aucun trait ne se plissa, aucun énervement ni rien ne trompa ses yeux, son air. Pas de rictus, elle ne faisait que la regarder. Non, elle n'avait pas trouvé.

" Tant pis. "

Nevroze se tourna vers sa table, et repris en main le tournevis qu'elle avait prit au départ. Celui qui avait la même couleur que les yeux d'Ira : le vert. Cette fois-ci, elle ne le regarda pas, elle ne fit que le faire tourner dans sa main droite, comme si elle le pesait, comme si elle le testait. Elle ne se retourna plus vers Ira ; elle lui faisait comprendre ainsi que l'interrogatoire était terminé.

Clac. Un tout petit clac presque minuscule, mais Ira put peut-être l'entendre, elle qui était tellement aux aguets sans y être. Qu'était-ce ? Ira pourrait se poser une nouvelle question, et l'ajouter à son panel. Il était l'heure de partir. Nevroze n'avait plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Lun 10 Sep - 8:52
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Alors c'était tout.

Elles en avaient terminé avec cette entrevue et Nevroze invitait l'étudiante à quitter les lieux.
A l'évidence, Ira n'avait pas compris où Nevroze voulait l'emmener et elle se faisait donc refouler à la porte, comme une mauvaise élève qui n'aurait pas réussi ses examens.

Mais elle était loin de se laisser abattre pour si peu. Nevroze lui avait accordé un peu de son temps, l'avait traité comme quelqu'un de tangible et avait répondu à ses questions, bien qu'Ira ignorât leur sens véritable.

Cela convenait amplement à la jeune fille.

Elle soupira doucement en cessant de fixer Nevroze, sursauta quand elle entendit un bruit métallique derrière elle et fit un pas d'écart pour voir de quoi il s'agissait. La porte venait-elle de s'ouvrir?

Ira se détendit enfin et elle laissa un léger sourire flotter sur ses lèvres, le premier depuis une éternité à être sincère. Un sourire de remerciement à l'intention de Nevroze et quelques mots:

~ Je reviendrais quand j'aurai compris.

Et elle se détourna, pour ouvrir la porte et sortir de là, regagner son chevaler et continuer sa peinture comme si rien ne s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Lun 10 Sep - 9:31
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Ira semblait satisfaite de la rencontre. Elle n'avait pas trouvé la réponse qu'elle était venue chercher, mais s'en accommodait que peu. Étrange. Était-elle donc réellement venue chercher une réponse, ou n'était-ce que pavoisement ?
Étrange. Quoi qu'il en soit, si Ira semblait satisfaite de ce qu'elle venait de vivre, il était loin d'en être le cas pour Nevroze, qui ne lui avait bel et bien donné qu'une seule chance de se rattraper. Alors Ira ? On avait oublié ?

Maintenant, elle souriait, et bien que son sourire fut sincère, Nevroze n'y prêta aucune attention. Que signifiait un sourire ? Il pouvait signifier beaucoup de choses. Il n'y avait donc aucune signification à donner à ce signe, il fallait tout simplement le mettre de côté.

Rendez-vous terminé, mais pour qui ? Pour Ira, qui faisait demi-tour, satisfaite de sa journée, et s'approchait de la porte fermée. Pour Nevroze, c'était loin d'être fini... !

Porte ouverte... ? Mais ce n'était pas un déclic, Ira, mais bel et bien quelque chose que l'on claque. Souviens-toi, Ira : la porte quand tu es entrée, était encore ouverte. Tu avais pris garde à ne pas rester enfermée... ! Alors non, la porte, justement, n'était plus ouverte : Ira était enfermée dans les sous-sols de Nevroze. Nevroze qui, si Ira se retournait, n'aurait même pas changé d'expression, elle se serait juste retournée, fesses contre le bord de la table, jambes croisées, tourne-vis dans sa main droite, les mains posées sur le rebord de table, et elle regarderait Ira, le sourcil relevé maintenant, cherchant à comprendre comment Ira avait pu croire qu'elle allait pouvoir venir et partir d'ici comme d'un moulin.

Ce n'était pas un moulin. C'était loin d'être un moulin. C'était la chaumière de Nevroze, et Ira était descendue bien trop bas. Alors ici, maintenant, elle resterait là. Céder à la panique ou garder son air fier, elle avait l'embarras du choix. De toute manière, ici, elle ne pouvait strictement rien faire. Absolument rien. Juste à espérer que Nevroze se décide à rouvrir la porte.

Nevroze ne bougea pas de sa table. Elle avait juste repris son objet, et semblait maintenant attendre de voir comment Ira prendrait la chose. Les portes des cages étaient ouvertes. Toutes. Nevroze était loin d'avoir terminé de contrôler le tout, mais elle n'était pas pressée.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Mar 11 Sep - 18:30
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Et elle se détourna, pour ouvrir la porte et sortir de là, regagner son chevaler et continuer sa peinture comme si rien ne s'était passé.

Comme si rien ne s'était passé.

Ira se détourna bien et constata que la porte était close. Elle ne sortirait pas si facilement. Elle ne sortirait peut-être même pas du tout. Etait-ce un grain de folie qui l'avait laissé entrevoir cela -ce rêve fou de liberté- ou un grain de génie?

Elle resta droite devant la porte désormais close et posa la main sur la porte, glissant un ongle entre elle et le mur, comme pour s'assurer qu'elle était effectivement close.

Pourquoi avait-elle rêvé de cette liberté soudainement? Sa "vision" devait avoir un quelconque intérêt. Réfléchis, Ira, réfléchis... Démêle tout les fils et range-les correctement.

Fixant la porte, dos à Nevroze, complètement perdue dans son monde, Ira réfléchit. Elle était prisonnière. Elle était dans une prison et elle posait des questions. Elle était là pour cela. C'était donc... son crime? Elle avait voulu sortir. Sortir de prison et retrouver la liberté. Et elle s'était entendu dire qu'elle reviendrait une fois dehors. Elle poserait encore des questions.

Récidive.

La jeune fille hésita, à la fois à se retourner et à proposer une nouvelle réponse. Elle l'avait compris: pour Nevroze le jeu était fini. Ira s'était trompée et entêtée alors elle arrêtait de jouer. Comme on dit Stop au caprice d'un enfant puisque c'est le seul moyen pour qu'il comprenne.

Mais Nevroze voulait-elle réellement que l'étudiante comprenne quelque chose à cette histoire? Si la logique de l'enchaînement de questions/réponses semblait dire "oui", Ira n'en était pas si sûre. Elle ne connaissait au final rien de Nevroze, de ses motivations, de rien du tout en fait.
Elle ne savait pas point.
Et sans savoir, pas moyen de calculer, de prévoir, d'être "logique". Travailler à l'instinct alors? Voilà bien longtemps qu'elle ne l'avait plus fait. Depuis qu'elle était seule, dans ce village où tout était illogisme permanent, elle s'était appuyée sur la logique seule pour expliquer les phénomènes étranges qui se passaient ici. C'était sa manière de se rassurer. "Si je décide que cela n'existe pas pour moi, alors ça n'existe pas."

Après une longue hésitation, la jeune fille se retourna vers Nevroze, observa un moment son tournevis vert et releva ses prunelles acides sur le visage de son interlocutrice.

~ Qu'est-ce qui va se passer, maintenant?

Il n'y avait pas d'appréhension dans la voix de Miss May. Pourquoi appréhender quelque chose qui arriverait quoi qu'elle en pense? Toujours prête à réagir derrière son apparence nonchalante, elle finit par lâcher:

~ Quant aux hommes... S'ils récidivent, c'est qu'ils n'ont... rien appris, ou tout oublié une fois libre?
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Mar 11 Sep - 19:04
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Nevroze n'avait pas bougé et fut étonnée de voir qu'Ira n'avait pas essayé de forcer la poignet, ou même de casser la porte. Elle savait pourtant ce qu'on risquait ici. Elle se résignait comme un agneau se laisse mourir dans la gueule du loup ? Étrange. Elle avait connu l'homme plus hargneux ; plus désireux de vivre.

Elle avait juste entendu un bruit de grattement. L'ongle d'Ira qui cherchait à voir si le verrou était effectivement enclenché, et c'était tout. Elle avait cherché une preuve concrète ; une preuve qui lui avait montré par A plus B que la porte était fermée, qu'elle était enfermée, et elle avait baissé les bras. Baissé les bras ? Était-ce le terme exacte ?

~ Qu'est-ce qui va se passer, maintenant?

Oui, elle baissait les bras. Comme un agneau pris dans la cage qui demande ce qu'on va lui faire pour ne pas être pris par surprise. Ce qui allait se passer. Elle n'avait pas l'air de vouloir le savoir, puisqu'elle continua en essayant de se rattraper ...

~ Quant aux hommes... S'ils récidivent, c'est qu'ils n'ont... rien appris, ou tout oublié une fois libre?

Nevroze pencha son visage de manière discrète - non pas pour ne pas être vue, mais plutôt pour ne voir que ce qu'elle voulait entrevoir - sur le côté gauche. Ira pouvait peut-être discerner l’œil gauche, noir d'où elle était. Sombre. Le tournevis était immobilisé.

Elle avait donné une réponse. Peut-être bien celle que Nevroze attendait, mais ... n'est-ce pas trop tard maintenant ? Trop tard pour se rattraper, Ira.

Nevroze se retourna, doucement. Le tournevis claqua contre le rebord de la table quand elle posa ses mains. Elle leva son visage et fixa Ira. Elle semblait réfléchir, ainsi les yeux posés sur la demoiselle qu'elle venait d'enfermer. Réfléchissait-elle sur Ira ? Sur ce qu'elle allait lui faire ? Sur ce qu'elle allait répondre ? En tout cas, elle réfléchissait, et pendant un moment, elle ne dit rien. Elle resta ainsi, les yeux fixant toujours le même endroit : la fille aux cheveux rouge qui pensait que tout pouvait lui tomber du ciel.

" As-tu peur de mourir, Ira ? Car tu me sembles vouloir à tout pris sortir d'ici. Même si tu ne le montres pas. "
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Mer 12 Sep - 15:46
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Trop tard. Oui... Oui, elle s'y était attendue. Comme un professeur face à une enfant pourrie gâtée, Nevroze n'allait pas céder. Ira avait fait la sourde oreille et bien tant pis pour elle.

C'était agaçant mais elle ne pouvait rien y faire et ce n'était pas dans sa nature d'insister lourdement. Elle avait dit ce qu'elle avait à dire et ne regrettait pas de l'avoir fait, bien que cela semblât parfaitement inutile. Nevroze n'avait même pas relevé cette question, comme si elle ne l'avait pas entendu.

Soit.

Il ne restait à Ira comme seule roue de secours que de trouver un autre moyen d'avoir ses réponses. Ou peut-être d'autres réponses? Elle n'avait après tout aucune idée de ce qui allait se passer maintenant qu'elle était enfermée dans ce sous-sol étrange et effrayant.
Quoi qu'il arrivât, Nevroze était ici seul guide, comme une petite lumière qui indique une direction et qu'il fallait suivre pour ne pas se perdre dans les ténèbres, mais sans savoir si elle déboucherait en enfer ou au paradis.

" As-tu peur de mourir, Ira ? Car tu me sembles vouloir à tout pris sortir d'ici. Même si tu ne le montres pas. "

Il y eu un temps de silence, sans qu'Ira ne répondît. Elle resta à fixer Nevroze, un peu bêtement, en essayant de déterminer si elle avait peur ou non. On lui aurait posé la même question à son arrivée ici, la jeune fille aurait immédiatement répondu d'un "non" franc et massif. En arrivant ici, elle ne tenait à rien, à personne et n'avait surtout rien à perdre.

Et aussi étrange que cela puisse paraître, maintenant, c'était différent. Elle se sentait vivre dans cet endroit comme chez elle, comme si son destin avait été de finir ici et qu'il n'y avait que là qu'elle pouvait s'épanouir, apaisée et sereine.

Alors avait-elle peur de mourir au moment où Nevroze lui posait la question?

~ Non. Je n'ai pas peur mais je n'ai pas non plus envie de mourir.

La suite, elle la retint, la jugeant trop provocante dans le contexte présent et elle attendit, comme depuis le début, le verdict et les réactions de son précepteur improvisé.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Mer 12 Sep - 17:57
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Ah, mais ne pas vouloir mourir, c'était justement ce qui intéressait Nevroze. Ne pas vouloir mourir, seulement, tout le monde peut prétendre ne pas vouloir mourir. Seulement, peu savent jusqu'où ils peuvent aller pour ne pas mourir. Seuls ceux qui ont l'expérience peuvent se faire une idée précise de ce dont ils sont prêts pour rester en vie, de ce qu'ils sont prêts à perdre surtout. Les autres n'ont qu'une idée fugace, bien souvent grossie, enjolivée. Ah ça oui, on dit être prêt à tout, mais au final... jusqu'où ce tout peut se révéler exacte ?

Nevroze avait toujours le nez levé, et ce fut certainement avec un cœur presque à l'arrêt qu'Ira put voir que Nevroze recula doucement sa main droite sur la table pour poser son tournevis, bien à plat.

" Ahh... ! "

Ah donc, elle n'avait pas envie de mourir. C'est ce qu'elle avait dit en tout cas. Voilà qui commençait à devenir intéressant. Ira May tenait à sa vie. Comme c'était drôle. Quoi qu'il en soit, ici n'était pas chez elle, mais il avait sa place. Une jolie place d'honneur. Au fond des cachots.

Nevroze haussa les épaules après une concentration longue et pompeuse qui suivit instantanément son exclamation étonnée. Une concentration longue et pompeuse durant laquelle elle ne fit que la regarder. L'observer. L'imprégner. C'était assez pesant de sentir à quel point on était soumis, ici, n'est-ce pas Ira ? Se sentir sur sa peau, à chaque seconde, à chaque mouvement, qu'on risquait de mourir, sans savoir comment ? C'était étouffant... N'est-ce pas ?

Nevroze plongea sa main dans une poche inexistante de sa jupe, et la ressortit, refermée sur quelque chose. Ira la regardait surement ; que pouvait-elle faire d’autre à part suivre les faits et geste de Nevroze ? Rien.
Elle remonta donc doucement sa main à hauteur de sa taille et l'avança légèrement en direction d'Ira. Ses doigts se déplièrent, découvrant petit à petit une petite clé en or.
La clé de la porte fermée.

Ira ne voulait pas mourir ? Signifiait-elle qu'ici, elle allait sombrer ? Signifiait-elle qu'ici, elle risquait sa vie ? Le moyen le plus simple d'y échapper, si vraiment elle voulait vivre, était de sortir, alors.

Nevroze regarda Ira un moment.

" Tu ne veux pas mourir. Alors je t'en prie, sors. "

Elle lui lança la clé.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Ven 14 Sep - 11:10
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
L'exclamation de surprise de Nevroze irrita la Raven Lady. Elle sonnait fausse à ses oreilles, presque comme une moquerie. Bien entendu, son visage ne laissa rien paraître de cette légère contrariété. Fidèle à elle-même, Ira restait de glace.

Après un jeu de regards qui dura un petit moment, sans que le silence du lugubre sous-sol ne soit rompu, Nevroze finit par lâcher une phrase et lancer une clef à l'étudiante. Cette dernière l'attrapa au vol, sans commenter et l'observa un petit moment.

Une clef aussi belle pour cet endroit? Drôle de serrure... Quoi qu'il en soit, elle avait le choix maintenant, de partir ou de rester. Alors elle hésita tout en tournant la clef dans ses doigts. Que lui apporterait de rester? Nevroze ne semblait plus décidée à lui répondre et le tournevis qu'elle tenait depuis un bon moment n'avait rien pour rassurer Ira.

Quant à partir, elle n'aurait plus rien à craindre, hormis ses horribles cauchemars qui l'accaparaient de plus en plus ces derniers temps. Elle se voyait jouer avec des gens et y retirer un franc plaisir. La sensation au réveil était plus que désagréable.

Elle hésita encore.

Rester ou partir?

Partir.

Ira se détourna et tourna la clef dans la serrure, ouvrit la porte. L'escalier était toujours aussi sombre. Elle se tourna vers Nervoze à nouveau, lui rendit la clef et lâcha quelques mots:

~ Désolée pour le dérangement. Au revoir.

Et là-dessus, elle se glissa hors du sous-sol, referma la porte derrière elle, remonta l'escalier en longeant le mur, s'arrêta une dernière fois dans le salon et sortit de la chaumière, cherchant du regard son chevalet et ses peintures.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le : Ven 14 Sep - 12:24
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Oui, en effet, c'était une bien trop jolie clé pour une serrure rouillée, n'est-ce pas Ira ? Ira l'avait pensé d'elle-même, alors pourquoi ... s'acharner... à croire que tout se passerait bien ? Mais il était trop tard maintenant : elle était sortie. Elle avait donc ouvert la porte avec une clé dorée, et le couloir, toujours aussi sombre qu’auparavant, lui tendit les bras. Elle se retourna vers Nevroze et lui lança la clé.

" Désolée pour le dérangement. "

Oh... mais qui était la plus désolée des deux ? Ira, ou Nevroze ? Quoi qu'il en soit, Ira sorti par la porte qu'elle referma derrière elle, et sortit du champ de Nevroze. Ce fut donc un long couloir, sombre, dans lequel elle ne voyait rien. Elle l'avait surement oublié, ce couloir ? Cet escalier qui descendait si bas... . Qui montait si haut. Oui, il était long, et Ira n'avait peut-être pas tout son temps, elle qui avait l'air avide de liberté, si pressée de sortir.

Elle remonta donc le couloir comme si la porte était déjà là, seulement, le couloir resta sombre. Le couloir resta long, et chaque pas l'un devant l'autre devint presque lassant, à force de voir qu'ils ne menaient nul part.
Nul part ?
En tout cas, la porte n'était toujours pas là. Peut-être Ira devait-elle se poser des questions ? Ne disait-on pas dans la légende "personne n'en était jamais ressorti." Pensais-tu être une exception, Ira ?

" L'élève n'est récompensé que lorsqu'il donne la bonne réponse, Ira. "

La lady raven eut juste le temps de se retourner en attendant cette phrase acide qui lui venait juste derrière l'oreille qu'un coup lui frappa l'arrière du crâne. Elle s'écroula contre le mur, et Nevroze ne la rattrapa même pas. Ce fut un bruit de chiffon sec qui tomba sur le sol. Nevroze la considéra quelques instants. La lady ne bougeait plus. Bien, elle était assommée, au moins elle ne parlerait plus. Nevroze était tranquille pour un petit moment. Alors elle l'attrapa par les bras, et la tira en arrière. Retour dans les cages, Ira. Ton chevalet est encore bien loin.


>> suite à venir... très prochainement <<
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sujet: Re: Est-ce une légende ?   
posté le :
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
 

Est-ce une légende ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasmagoria :: Anciens RP-