Fantasmagoria

La plateforme de gestion
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Appartement 606.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


Sujet: Appartement 606.    
posté le : Jeu 6 Sep - 21:29
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Vous êtes devant le bois de la porte. Derrière elle, le boucan musical qui pulse depuis le coeur de l'appartement semble raisonner sur tout le palier en un bourdon sourd et lancinant. La sonnette ne porte aucun nom et l'étiquette du précédent locataire a été arrachée. Tenter de l'utiliser s'est révélé vain puisque qu'elle a été débranchée. Vous frappez alors à la porte comme le ferait n'importe qui.

TocTocToc...

Certainement pas assez fort. ...réessayez... mettez y du vôtre. Il y a de fortes chances et de multiples raisons pour que celui qui habite là ne vous entende pas. ...

BAMBAMBAM ...

Ah voilà... là il vous a entendu. ça commence à bouger là dedans. Vous percevez que le volume de la cacophonie saturée baisse d'intensité, passant du hurlant au criant. Avant que des bruits de pas lourds et laborieux approchent depuis l'autre côté de la cloison. Puis plus rien pendant un instant.

Vous êtes observé. L'oeilleton de verre bombé du judas s'assombrit un instant avant qu'une série de loquets, de crans de verrous à barillets et de chaînettes ne soient débloquées. Un dernier claquement retentit avant qu'enfin la porte ne s'entre-ouvre. Dans l'entrebâillement de la longueur d'une chaînette, le visage déconfit et harassé de Jarvis apparait. Un oeil bleu ciel et vaseux vous observe. Le profil embrumé et négligé du locataire lâche un "Mouaiiiis?" poussif avant de vous détailler des pieds à la tête.
C'est à ce moment qu'un oppressant relent de friture mêlée à une odeur du tabac froid ainsi que d'autres effluves inconnues vient vous gifler le visage.


"Qu'est c'tu veux toi?"

[...]

Dans Le couloir principal L'éclairage est quasi-inexistant. Sur les murs sont fixés sans ajustement particulier, des posters de groupes de métal et de fresques inquiétantes. Çà et là, quelques canettes de bières écrasées, une chaussette, des magazines de rock ou de cul voir les deux en même temps ... des bougies fondues, des taches sombres et méconnaissables sur le plancher, de la poussière en mitons volumineux et regroupés dans les coins. Un ampli éventré trône au milieu. Affalé dessus une lourde veste en cuir élimée attend d'être enfilée par son maître. L'odeur perçue un instant plus tôt depuis l'extérieur vous paraît maintenant presque familière... tellement elle vous imprègne.

Au plafond du couloir deux ampoules défraichies pendouillent et pissent Leur lumière. Alors que la lumière du jour qui filtre chichement par des rideaux jaunis. Ces guenilles couvrent quelques planches barricadant la seule fenêtre de l'artère principale. En plongeant votre regard plus au fond, s'étire comme un tronc, tout le long de l'appartement. Des portes qui arborent les pièces contiguës.
Et au fond du couloir, telle une cible. Est un but autant qu'un refuge, un havre autant qu'un lieu de perdition. Un sanctuaire autant qu'un cloître infecte. La chambre de Jarvis!
Il vous fait justement signe de la tête de le suivre. En passant devant la première porte entrouverte vous reconnaissez ce qui à dû être a une certaine époque fort lointaine :


[ a suivre ... ]
Revenir en haut Aller en bas
 

Appartement 606.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasmagoria :: Anciens RP-