Fantasmagoria

La plateforme de gestion
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Craies, où êtes-vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


Sujet: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Jeu 5 Juil - 17:39
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Avril était entrée par une fenêtre cassée. En passant elle s'était un peu écorchée mais ça n'avait aucune importance, il fallait qu'elle se dépêche. Alors, passant entre les tables et les chaises rangées en ligne comme pour attendre que quelqu'un s'assoit et assiste au cours, Avril s'approcha du bureau. Ce meuble poussiéreux tout en bois, copie conforme des autres présents dans les autres salles, contenait certainement des craies. Des craies colorées, des craies qui permettrait à Avril de continuer à dessiner sa poésie sur les murs de son appartement. Mais voilà, après avoir ouvert les trois tiroirs du bureau et avoir cligné des yeux quatre ou cinq fois Avril dût se rendre à l'évidence. Il n'y avait pas de craie dans cette pièce.

Que devait-elle faire alors ? Rentrer chez elle et essayer un autre jour ? Non, ça serait trop tard, il fallait qu'elle dessine maintenant. Alors elle se retourna et passa entre les rangées afin d'inspecter sous chaque table pour voir si entre les manuels abandonnés des enfants ne se cachait pas une ou deux craies dérobées au professeur durant un de ses moment d’inattention. Elle regarda, longtemps.
Mais il n'y avait rien, rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Ven 13 Juil - 14:37
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Crisse la craie et fourmille l'esprit


    Avril était entrée. Comme une voleuse. Et c'était bien le rôle qu'on voulait lui attribuer. Oui, Avril devait voler. Quoi? La vérité. Ou le mensonge. C'était à elle de voir. De choisir. Le choix conduit à la liberté mais seul un chemin permet de l'exercer pleinement. Il lui fallait trouver.

    Seule.

    Mais il y avait des indices dans l'école. Au loin, dans une salle de classe, elle pouvait entendre la voix d'un professeur qui donne son cours. Et qui tient des propos... Choquants. Fous. Il avait un accent. Fort. Allemand. Et entre deux interjections, Avril pouvait saisir quelques mots comme "race supérieure", "rats", "pieuvre", "nazi", "juifs"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Lun 13 Aoû - 10:27
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Avril haïssait les écoles...
mais pas celle-ci.
Cette école-ci était toujours très calme, il n'y avait pas de rires enfantins pour raviver de vieilles blessures, pas de professeurs bavards pour enseigner stupidement des choses qu'ils n'ont sans doute pas compris eux-même. Pas de moqueries, pas de pleurs, pas de crainte. Que du vide, seulement du vide.

Ici, régnant en souverain puissant, s’étalait le silence. Un silence froid, redoutable, un silence à en perdre la tête. Un silence à peine troublé par le faible bruit des pas de Avril qu'il étouffait aisément à la manière d'un bruit assourdissant. Et puis une voix.

Avril tressaillit.
Ce n'était pas normal, pas normal. Il ne devait pas y avoir de voix résonnant ici, il ne devait pas y avoir de bruit, pas de son, pas ces mots. Résistant à l'envie de s'enfuir, blessée par le son de cette voix assassine, Avril, curieuse, s'approcha doucement de la porte menant au couloir. Elle posa lentement sa main blanche sur la poignée de la porte et la tourna sans difficulté. Une inspiration et elle sortit dans le couloir, comme pour affronter des démons invisibles mais cette voix était bien réelle et c'était dans sa direction qu'Avril avançait. Avançait jusqu'à se trouver devant une porte.
Et l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Dim 2 Sep - 18:04
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un sourire et tout cesse.


    En ouvrant la porte, Avril put voir une scène extraordinaire. Dans le sens premier du terme. Ce qui se passait dans cette école n'était pas normal. Et les personnes translucides que la demoiselle voyaient non plus.
    Il s'agissait d'une classe entière d'écoliers fantômatiques. Silencieux.

    Alors que devant le tableau noir, blanchi par la craie, se tenait un professeur tout aussi translucide que ses élèves. Il s'interrompit et dévisagea la nouvelle arrivante.

    Il se contenta de lui tendre un brassard, rouge, facilement reconnaissable et lui sourit d'un air malsain, lui demandant de venir se présenter au tableau.

    Alors Avril, chère élève de cette classe morte, que feras-tu parmi tes craies chéries?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Dim 2 Sep - 20:26
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Et voilà, elle était redevenue petite fille.
Avril tendit sa main vers le brassard rouge pour l'attraper, et sans répondre à la consigne du professeur, elle le déplia entre ses doigts pour observer avec dégout le symbole noir qui y était imprimé. Et puis elle releva les yeux pour regarder tout ces enfants translucides braquer leurs regards sur elle. Avril n'avait jamais vraiment cru aux fantômes, et elle avait d'ailleurs toujours pensé que croire en eux était juste une manière de renier la mort.

Mais ils semblaient tellement vivants. Était-ce bien des fantômes ? Ne serait-ce pas plus logique de dire que tout ceci était un rêve, et qu'Avril était restée dans l'autre pièce pour s'y endormir ? Un rêve, une illusion. Peut-être.

Avril releva les yeux vers l'homme et avança vers lui puis se tourna vers le tableau pour attraper une de ses précieuses craies et tracer en lettres fines son prénom au tableau. Elle avait envie de dessiner aussi, mais elle se retient, se sentant tellement faible au milieu de ces illusions. Faible, et enfant. Et si le professeur la grondait ? Alors elle se tourna vers la classe dès qu'elle eut fini, dans l'attente qu'on lui dise quoi faire alors qu'elle tordait dans ses mains le petit brassard aussi rouge que ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Jeu 6 Sep - 10:31
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
On ne dégrade pas le matériel!


    L'instituteur fantomatique lui ordonna de mettre le brassard à son bras, d'un air agacé. Il lui indiqua une table, au fod où s'asseoir pour écouter la suite de la leçon.
    Avril se plia à cette exigence, sans parler et elle s'assit, pas vraiment rassurée sur le fait que tous les autres fantômes la fixaient avec d'étranges sourires.

    Sur la table, si elle prenait la peine de regarder, il y avait quelque chose d'écrit au stylo.

    "Sauve moi"

    A côté, une craie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Ven 7 Sep - 13:13
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Avril regarda le professeur un instant, sans ciller, droit dans les yeux. Non, elle ne mettrait pas le brassard, elle se ferait sans doute gronder pour ça, mais elle ne le mettrait pas. C'était tout, elle ne le ferait pas. Elle serra encore plus fort son poing, écrasant le bout de tissus au passage et continua à l'observer. Un instant, Avril voulu tendre la main pour pouvoir effleurer les plis du visage fantomatique de l'instituteur, pour comprendre pourquoi tant de sévérité était gravée sur ce visage mort, pourquoi tant de dureté creusée entre ces sourcils. Mais elle ne devait pas le faire, elle le savait, cet homme était le fantôme d'un nazi, et puis peut-être qu'elle ne pourrait même pas le toucher.

Alors elle obéit à son second ordre et se dirigea vers le fond de la classe, lentement, prenant le soin de regarder chacun des visages enfantins qui lui faisaient face. Tous avaient de grands yeux, vides, froids, presque inhumain. Elle n'avait pas peur d'eux, elle se sentait simplement un peu faible alors qu'une cruelle mélancolie faisait doucement son apparition.

Une fois assise sur sa chaise, Avril posa le brassard froissé sur sa table et commença à effleurer la surface de cette dernière du bout des doigts, tout en regardant dans la direction du tableau. C'est alors qu'elle sentit comme une fissure dans la table, et elle baissa donc les yeux pour lire l'inscription sur laquelle son doigt s'était posé.

Un soupir et sa main se referma sur la craie posée près de l'inscription. C'était ça qu'elle était venue chercher, des craies. Elle l'avait presque oublié. Le cours n'était pas terminé et le professeur translucide ne l'autoriserait sans doute pas à quitter la pièce. Alors elle posa son coude sur la table puis son menton dans la paume de sa main et continua à observer ce qu'il se passait tout autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Ven 7 Sep - 13:50
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Indifférence, vilain maux.


    Le croyez-vous? le croyez-vous vraiment?

    Jouer sans jouer. Voir sans comprendre.
    Avril avait pris la craie dans sa main, regardé l'inscription sur la table de bois avec indifférence.
    Soit.

    Elle faisait donc parti d'eux. ceux qui ne disaient rien et qui attendaient que ça passe.
    Il rit. Fort, mais elle ne put l'entendre. Il rit parce qu'il trouvait la situation amusante, parce qu'il n'avait pas envisagé cela auparavant.
    Il rit puis se tut.

    Indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Ven 7 Sep - 14:31
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Elle observa, elle observa longtemps ce professeur parler du nazisme et d'autres choses que ses élèves étaient trop jeunes pour comprendre. Elle le regarda parler l'horreur, de choses dont il ne connaissait pas encore les conséquences. Elle l'écouta détruire petit à petit l'innocence de ces enfants. Elle soupira, une nouvelle fois.

"Sauve moi"

Oui, elle aurait voulu les sauver, tout ces enfants victimes des nazis. Elle aurait voulu les tuer, tous ces nazi. Elle aurait voulu peindre leur drapeau rouge avec leur propre sang, et non pas avec celui d'innocents. Elle aurait voulu pouvoir faire quelque chose. Mais le pouvait elle ? Le brassard était toujours posé sur un coin de la table, esseulé alors qu'elle écrivait sur la table à son correspondant inconnu.

«Comment faire ?»

Aurait-elle une réponse ? Un signe, quelque chose ?
Elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Sam 8 Sep - 9:42
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Une deuxième chance?


    Il est d'humeur clémente. Il n'en a pas eu assez. La machine se relance, mais ne se relancera pas deux fois.

    Il faut savoir ce qu'on veut ici, ne pas hésiter. Dans le cas contraire tout peut s'arrêter brusquement. Et Avril ne pourrait jamais savoir qui était l'instigateur de ce jeu, ni pourquoi elle avait le privilège d'y participer. Observer sans jouer n'était pas une option acceptable.

    Elle écrivit donc quelque chose à la craie. Une question pertinente. Un battement de paupière et la réponse était là. Comme si elle y avait toujours été, marque de stylo bleu sur le bois.

    "Il faut partir."

    Partir, mais pour aller où?
    A Avril de réfléchir et de partir.
    Ou du moins essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Sam 8 Sep - 14:59
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Une phrase venait d'apparaître.
Avril la lu deux fois puis soupira de nouveau avant d'étouffer un bâillement. Elle était dehors depuis longtemps déjà et n'ayant pas beaucoup dormi la vieille, elle se sentait terrassée par la fatigue. Avril ferma les yeux et se massa les tempes du bout des doigts afin de reprendre ses esprits puis regarda une troisième fois l'inscription. Partir oui, elle devait partir.

Mais la destination lui était inconnue et elle savait parfaitement que rentrer chez elle n'aiderait pas la personne qui avait écrit ceci. Alors elle décida de poser une seconde question, avant de relever la tête en direction du professeur.

«Pour aller où ?»

Elle se demandait s'il la laisserait partir, probablement pas. Alors elle attendit une réponse sur la table au verni écaillé tout en écoutant de niveau l'instituteur proférer avec virulence son stupide discours. Elle cherchait également une solution pour sortir de la salle sans se faire agresser par un fantôme ni éveiller de soupçons et lorsqu'elle eut une idée, elle rebaissa les yeux vers la table, pour voir si une réponse s'y trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Dim 9 Sep - 7:27
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Rêves et Illusions


    Alors comme ça, elle n'avait pas encore compris. C'était pourtant... simple. Elle devait partir, simplement partir et elle ne comprenait pas?
    Avril eut tout de même la décence d'esprit d'interroger à nouveau son correspondant invisible. Qui resta muet quelques temps. Allait-on seulement lui répondre?

    Elle le sut après une dizaine de minutes, presque un quart d'heure.

    "Fuis le plus loin possible"

    Cette fois-ci, il lui mâchait clairement le travail.
    Et si elle comprenait toujours pas, elle pourrait aller se perdre où bon lui semblait. Aucune aide supplémentaire ne lui serait accordée.

    Quand Avril relèvera les yeux de la table, elle verra une pièce vide, une salle de classe délabrée et pleine de poussière et une blatte monter sur sa main. Il n'y avait plus rien d'inscrit sur la table.
    Tout était redevenu... normal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le : Dim 9 Sep - 11:13
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Surprise par l'injonction qui venait d'apparaître, Avril haussa un sourcil. Elle ne voyait pas tellement en quoi le fait de fuir cet endroit pourrait sauver quelqu'un. Elle peut-être ? Après tout, c'était bien elle qui était toujours au milieu de tous ces nazis de f-....
Personne.

Il n'y avait plus personne dans cette salle. Elle semblait de nouveau vide, vétuste comme elle aurait du l'être lorsque Avril y était entrée plusieurs minutes auparavant. Pourquoi devait-elle fuir ? Elle n'avait plus aucune raison de le faire. Rien qui l'y poussait. Elle avait sa craie dans sa main et son envie de dessiner qui la reprenait ainsi que ce besoin vital de retourner chez elle. Elle savait où elle devait aller, elle devait rentrer. C'était tout. On ne sauve personne d'autre que soi-même en fuyant.

Un chatouillement sur sa main droite la ramena à la réalité. Il s'agissait d'une blatte, un gros insecte répugnant et détesté tout comme elle. Alors Avril sourit et se servit de sa main gauche pour enlever l'indésirable de son autre main et reposa l'insecte sur la table. Puis elle se leva et sortit de la salle après avoir attrapé le bandeau rouge dans une main et la craie dans l'autre. Et puis elle reprit le chemin inverse qui l'avait conduite jusqu'à cette salle pour retourner dans la première qu'elle avait vue. Joyeuse, elle chantonnait une comptine dans sa tête. Elle sortit finalement de l'école et se dirigea dans la direction de son immeuble d'un pas léger. Pas de doute, ce brassard ferait un parfait chiffon.
[Direction les rues pavées]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sujet: Re: Craies, où êtes-vous.   
posté le :
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
 

Craies, où êtes-vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasmagoria :: Anciens RP-