Fantasmagoria

La plateforme de gestion
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La tombe maudite - le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Dim 8 Juil - 16:53
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ira n'hésita pas. Cela faisait un moment qu'elle n'hésitait plus. Au nouveau croisement, elle dessina à nouveau sa position sur le mur qui se trouvait entre les deux branches. Puis elle tourna à droite. Droite, encore et toujours. Les chemins n'étaient pas très fréquentables et elle avait définitivement froid. Sa petite robe et ses collants fins ne protégeaient plus de la brume et de l'air froid, empli d'humidité du labyrinthe. C'était d'ailleurs un miracle que les chaussures de la belle n'aient pas encore cédées.

Que ferait l'autre ahurie?
Ira n'en savait rien bien qu'elle se doute que l'inconnue allait la suivre. Encore et toujours. Elle aussi s'était plainte d'un mal de pieds et la rouquine la comprenait fort bien. Mais elle avait assez de retenue pour ne pas le brailler à qui voulait bien l'entendre, elle. Ou tout simplement la présence d'esprit de ne pas vouloir rameuter quelques mauvaises gens...

Quelle pitié vraiment de se traîner un tel bras cassé... Mais dans le fond, Ira n'était pas spécialement méchante. Un peu sauvage, certes, mais elle n'allait pas aboyer pour qu'on lui foute la paix, tant qu'on ne la mettait pas en danger.

Enfin... Il fallait sortir de là et si elle voulait la suivre jusqu'à la sortie et bien soit. Ou ailleurs que la sortie... Mais ça, il n'y avait aucun moyen de le savoir à l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Dim 8 Juil - 17:12
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
La route était longue, interminable, c'était une longue marche, la route était toujours droite, le chemin était semé d'embuches, des cailloux, de la terre, ça n'arrangeait pas ses pieds, elle soupira quand Harleen lui répondit, sortant le nez de son calepin :

" Et si c'était le cas, qu'est-ce que ça pourrait te faire ? "

Quesque ça lui faisait, mais rien, absolument rien,elle s'en fichait pour ainsi dire, c'est seulement qu'elle n'avait rien d'autre à faire, elle oublia ses pieds, elle essaya d'oublier la douleur, Harleen aussi commençait à faiblir, elle ralentissait, le chemin était de toute façon interminable, elle remarqua un petit creux, le buisson était creusé, et de la mousse était dedans, c'était tentant mais non, elle continua de marcher et environ 20 métres plus loin, elle s'arrêta puis s'assit par terre, elle en avait marre de marcher et elle voulait se reposer, Harleen allait devoir attendre pour sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Dim 8 Juil - 21:28
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Nyteshade ne lui avait pas répondu. Harleen griffonna dans son calepin, nouvelle page, nouvelle ligne. Des choses qu'elle seule pouvait comprendre et qui lui étaient fort utile. Elle soupçonnait la jeune fille de ne pas être franche, car si elle s'en moquait réellement, pourquoi avoir posé la question ? On ne posait jamais une question inutilement. Elle n'était donc pas sincère. Mais avec qui ? Harleen, ou elle-même ?
Là, elle décida brusquement de s'assoir, et Harleen, trop occupée à inscrire des notes dans son calepin, se prit les pieds dans les jambes de Nyteshade. Elle se rattrapa de justesse avec l'apesanteur : elle avait fait des moulinets avec ses bras, et tordu sa colonne de sorte de revenir en arrière. Elle sécha ses larmes invisibles, quelques gouttes de sueur imaginaires et souffla. Elle n'était pas tombée. Nyteshade, quant à elle, filait un mauvais coton. Elle shoota dans son pied.

" Hey, sale gamine. Lève-toi, on a encore du chemin avant d'arriver au bout ! "

Calepin en main, crayon dans l'autre, elle était debout face à Nyteshade, et la regardait de haut, dans le sens géographique du terme. Harleen se passe la main droite sur la bouche, huma l'air un instant, et souffla d'aise.

" Ah ça sent bon ici. Ca sent le pin. "

Elle ferma les yeux un instant, et repris la route. Elle marchait doucement, afin d'être sûre que la sale gamine puisse la rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 9 Juil - 9:50
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Tombera, tombera pas ? Harleen s'était pris les pieds dans les jambes de Ny', elle manqua de tomber, au grand désarroi de Ny', elle ne s'écrasa pas par terre, dommage..., en attendant elle avait eut droit à un numéro de contorsioniste. Après avoir un peu repris ses esprits, Harleen shoota dans le pied de Nyteshade qui la regardait en souriant.

" Hey, sale gamine. Lève-toi, on a encore du chemin avant d'arriver au bout ! "

"Sale gamine" On ne lui avait jamais faite celle-là...Puis, Harleen huma l'air un instant, et souffla d'aise.

Ah ça sent bon ici. Ca sent le pin. "

Elle commençait à partir, elle marchait doucement mais Ny' n'avait aucune envie de reprendre la marche, en tous cas pas maintenant, puis elle dit d'un ton neutre et assez fort pour qu'Harleen puisse l'entendre :

"Qu'on s'arrête une dizaine de minutes, quesque ça change ? Sa fait environ deux heures qu'on marche, et toujours rien à l'horizon, autant se reposer, moi aussi j'ai faim et j'ai soif et je veux rentrer chez moi, mais là, je n'ai qu'une envie : me reposer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 9 Juil - 21:08
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
~ Suis moi si tu veux mais fais moins de bruit. On ne sait pas ce qui rôde ici. Et je n'ai pas envie de le découvrir parce qu'une timbrée gueule comme une damnée derrière moi...

Helena haussa un sourcil. Elles était deux piégées ici, il y en avait sûrement d'autres, faire du bruit était certes, une mauvaise idée dans le cas où elles croiseraient un zombie -à condition que les zombies existent, mais un bras vivants avait bien entrainé Helena jusqu'ici non ?- mais elles pouvaient également croiser un autre perdu et il serait utile de rencontrer quelqu'un qui connait une autre parcelle de ce labyrinthe, c'est à dire : où ne pas aller. En revanche ce qui était stupide c'était l'imprudence avec laquelle la rousse avançait dans les couloirs. Si ont les avaient placées ici sans les tuer il y avait bien une raison. Peut-être que le kidnappeur préférait se rincer l'oeil à les voir se disputer ou bien sauter joyeusement sur une mine ? Helena répondit à la rousse sur le même ton qu'elle avait employé précédemment. Peu lui importait que l'inconnue l'ait traitée de timbrée, après tout c'était totalement vrai mais elle n'avait pas vraiment envie de la voir réduite à l'état de cadavre à cause de son imprudence.

«J'ai été amenée ici et je ne suis pas morte. Si des choses rôdaient dans les couloirs dans le but de nous tuer, ce serait déjà fait. À mon avis nous avons plus de chance de sauter sur une mine ou de rencontrer d'autres gens perdus dans ce labyrinthe que de nous faire zigouiller par le bras qui accessoirement, n'a pas d'oreilles. Tu ne devrais pas avancer de la sorte, s'il y a un piège tu ne pourras pas l'esquiver. Lance ta chaussure avant d'avancer au moins ou fais quelque chose mais n'avance pas aussi stupidement !»

Helena haussa les épaules, espérant que cette gamine têtue l'ait écoutée. Et puis d'ailleurs... elle pouvait bien sauter sur une mine. Elle était devant, ce ne serait pas Helena qui prendrait le piège et le cadavre de la rousse serait là pour vérifier sa théorie. Après, Helena pourrait éventuellement se servir des bouts de son cadavre pour tester les autres couloirs et avancer sans danger.

Tandis qu'elle tournait à droite, la demoiselle aux cheveux crépus fronça les sourcils, soudainement horrifiée par sa logique froide et dénuée du moindre sentiments. Bof, c'était peut-être normal, elle avait le droit d'être agacée par la situation, par la boue désormais sèche qui lui recouvrait le corps, et par la rousse qui faisait la sourde oreille. Helena posa ses ongles contre la peau sale de son bras gauche et frotta.
Encore et encore.
Jusqu'à ce que sa peau redevienne propre et qu'elle soit rougie par le frottement des griffes contre sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 9 Juil - 22:09
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ira devait penser à prendre un abonnement aux cul-de-sac car elle mit la tête la première dans le prochain. Un tout petit cul-de-sac qui pouvait contenir à peine trois personnes. Ira devrait soit changer de lunettes, soit penser à changer d'intuition, ou de logique, car la sienne lui faisait grandement défaut. Helena, qui suivit, se retrouva elle aussi bloquée. Il n'y avait plus que deux solutions :
- faire demi-tour en reprenant à gauche
- aller en face


Pour Nyteshade, elle s'était arrêtée alors le chemin risquait d'être encore fort long. Harleen n'avait que ses yeux pour pleurer d'être tombée sur une camarade aussi fatiguée. Le bout nétait plus très loin, mais il fallait encore de la marche avant de voir où ce chemin débouchait.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mer 11 Juil - 10:13
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ira n'écoutait qu'à moitié ce que lui racontait l'hystérique. Lancer sa chaussure? Et puis quoi encore? Pour qui la prenait-elle? Une gamine stupide sans doute. Ira soupira. Encore un cul de sac.

Elle retourna sur ses pas et alla tout droit, ne répondant pas pour le moment à l'inconnue aux cheveux hirsutes. Doucement, Ira ralentit. Elle baissa les yeux sur le sol. Si elles n'étaient pas les seules ici, il y avait peut-être moyen de trouver d'autres traces de pas. Ou des traces qui indiquaient des pièges quelconques. Attentive, la jeune femme reprit une allure rapide, tout en examinant là où elle mettait ses pieds.

~ Si ma façon de faire ne te plaît pas, passe devant je t'en prie. Lance tes chaussures. Au lieu de te cacher dans mon dos et me suivre comme un gentil chien de compagnie. Je ne t'ai rien demandé alors ne me demande rien non plus.

Sa voix était froide, plate, comme toujours. Il n'y avait pas de méchanceté dans son ton, seulement un vide agaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mer 11 Juil - 11:51
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Soupirant, Helena chassa les paroles de la rousse d'un revers de main. Exaspérée. Si cette gamine méprisante souhaitait se tuer, grand bien lui fasse mais Helena ne gâcherait pas ses chaussures pour la sécurité de cette inconnue dont le ton était aussi dénué d'émotion que devait l'être le reste de sa personne. Et puis d'ailleurs, pourquoi perdre du temps pour tenter de protéger quelqu'un qui ne le voulait pas ? C'était ridicule. Rester derrière avait beau lui attirer des remarques déplaisantes, c'était au moins plus intelligent que ce que la rousse faisait. Oh... un cul de sac.
Demi-tour... tout droit !

En revanche, ce vide interne et cette froideur qui se dégageait de l'inconnue intriguait Helena. Peu importe ce qu'était désormais cette jeune fille, on avait vraiment dû lui faire du mal pour réussir à la rendre ainsi. Parce que, personne ne peut être totalement vide, peut-être lui avait-on retiré ses espoirs un à un, puis ses sentiments, ses émotions et enfin sa personnalité. Et qui était-elle maintenant ? Etait-elle seulement vide ou bien était-ce un appel à l'aide muet ? Une foule de questions brûlaient les lèvres de Helena mais elle ne savait pas par où commencer. Et devait-elle commencer ? Ou bien demeurer silencieuse comme le souhaitait la rouquine.

Son raisonnement avait fait taire sa colère soudaine de tout à l'heure, seul restait un vague agacement, mais rien qui ne menaçait de déborder et de déferler dans le couloir pour tout engloutir. Un agacement tranquille qui dormait pour l'instant mais qui n'attendait qu'une agression pour se manifester. Oh, pas une agression de la rousse, de quelque chose d'autre, peut-être tapis dans l'ombre, peut-être un mécanisme assassin. N'importe quoi.

«Peut-être est-ce bien parce que je suis peureuse que je reste derrière toi. Qu'en dis-tu ?»

La voix d'Helena avait changé, moins forte, moins grave, moins amusée. Mais plus posée, dénuée de ses accents haut-perchés, elle en paraissait même cassée ou peut-être était elle éraillée à force qu'Helena parle fort. La question qu'Helena venait de poser n'appelait pas de réponse de la part de la rousse mais celle qui suivait, en revanche bien qu'elle soit posée pour la seconde fois était bien plus importante.

«Je m'appelle Helena. Qui es-tu ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mer 11 Juil - 20:01
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Lady Rød


Ira avançait. Elle avait ralentit sa marche, croyant pouvoir distinguer des traces de pas sur le sol, dans la terre ou la poussière. Mais par ici, il n'y avait rien. Elles étaient les premières à être passées par là. Vint la dispute. Les reproches, les "tu 'nas qu'à le faire toi-même" et tout le reste. Les aveux. Les présentations.

«Je m'appelle Helena. Qui es-tu ?»

" Qui es-tu ? "

Un écho, quelque part, qui résonna deux trois fois, comme une phrase écoulée de lèvres étirée. Et puis un rire. Si Ira regardait devant elle, elle put voir furtivement une étoffe rouge, comme une fumée ; une vapeur ; une ... apparition furtive, rougeâtre. Et puis plus rien. Etait-ce son imagination ? Le croirait-elle ... !
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Jeu 12 Juil - 9:44
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Et voilà qu'elle revenait à la charge. Et voilà qu'elle se présentait. Helena. Comme l'actrice de Bellatrix. Ira ne put retenir un rire qu'elle étouffa avec sa main. Ah oui, vraiment, la nature faisait parfois bien les choses. Elle pouvait en être certaine maintenant, cette femme était une sorcière complètement dérangée.

Ira appréciait Bellatrix.

Mais la jeune fille perdit toute trace de rire rapidement. Elle avait cru entendre quelque chose. Non, elle en était certaine. Une voix féminine, éthérée avait reprit les paroles de Lestrange. Ira s'était figée au milieu du chemin. Elle écoutait. Elle scrutait les alentours, jusqu'à ce que son regard perçoive un éclat au bout du chemin. Rouge. C'était trop loin cependant pour qu'elle puisse dire s'il s'agissait d'une fumée ou d'un vêtement. Ou... autre chose.

Que faire? Que signifiait cette présence?

Il fallait continuer pourtant si elle voulait sortir d'ici. Mais l'hésitation était trop grande et Ira resta sur place, indécise.

~ Tu l'as vu, toi aussi? demanda-t-elle alors, sans quitter la route des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 13 Juil - 12:06
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Décidément cette rouquine était bien étrange. Une fois encore, elle avait dédaigné lui répondre au profit d'un rire... inqualifiable. Etait-ce de l'amusement ? De la moquerie ? De la méchanceté ? Helena ne le saurait jamais, et elle ne s'était même pas posé la question. Toute son attention était focalisée sur l'écho qu'elle avait entendu et le rire qui avait suivit et qui s'était mêlé à celui de l'inconnue. Celle-ci s'arrêta d'ailleurs de rire pour fixer un point au bout du chemin, soudainement redevenue sérieuse, voir inquiète.

~ Tu l'as vu, toi aussi? demanda-t-elle alors, sans quitter la route des yeux.
«Non mais je l'ai entendu...»

Malgré sa précédente affirmation, Helena n'était pas une trouillarde. Seules certaines choses arrivaient à l'effrayer, la possibilité de tomber sur un piège entre autre. Le reste, comme les bras de cadavres qui se baladent, ne lui causaient pas la moindre frayeur. C'est pourquoi les notes joyeuses qui transparaissaient dans sa voix n'était étranges et insolites que pour celui qui ne la connaissait pas. Sa curiosité était alors mise à l'épreuve alors que deux choix s'imposaient à elles : avancer, ou bien revenir en arrière. Finalement, elle choisit la solution intermédiaire. Plaçant alors ses mains en porte-voix Helena se planta au milieu du couloir (HRP : donc elle se décale, elle n'avance pas ! >>) et dit d'une voix très forte :

«EH toi ! Si t'as fini de jouer à cache-cache tu pourrais peut-être te montrer et arrêter de te gausser !»

Elle hésita un instant à ajouter un "connard" pour faire bonne figure mais révoqua cette envie en se disant que provoquer un second zombie n'était peut-être pas une bonne idée. Et d'ailleurs, était-ce un zombie ? Les zombies ne parlent pas pourtant, leur langue en décomposition est bien trop pâteuse pour qu'ils puissent articuler correctement autre chose que du langage yaourt. Non, décidément ce n'était pas un zombie. Un vampire alors ? une sorcière rabougrie ou encore la créature de Frankenstein ? Puis, réalisant soudain qu'en ayant hurlé ainsi dans le couloir elle allait sans doute de nouveau s'attirer les foudres de la rouquine, elle se tourna vers elle et, plantant ses mains sur les hanches et plaquant un air de défi sur son visage elle fit farouchement :

«Oh ça va hein. De toute manière il nous avait déjà repéré.»

Excuse bidon, certes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 14 Juil - 7:20
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
"Qu'on s'arrête une dizaine de minutes, qu'est-que ça change ? Ça fait environ deux heures qu'on marche, et toujours rien à l'horizon, autant se reposer, moi aussi j'ai faim et j'ai soif et je veux rentrer chez moi, mais là, je n'ai qu'une envie : me reposer... "

Mais quelle belle tirade. Harleen griffona à toute vitesse dans son petit bloc-note. Elle lécha un instant le bout de son stylo et fit demi-tour.
Et bien elle aussi avait faim. Elle avait également soif, mais il n'y avait rien à manger ici alors ça ne servait strictement à rien de se poser là, et d'attendre que le Père Noël arrive. Il n'arriverait jamais puisqu'il n'existait pas. Et la bouffe n'arriverait jamais parce qu'il n'y en avait pas. Il n'y en aurait pas avant qu'elle ne trouve pas la sortie. Tant pis pour elle ; elle mourrait de faim et de soif, et Harleen, elle, avait tout ce qu'il lui fallait maintenant pour continuer sa route. Alors elle continua d'avancer, et suivit le chemin dans lequel elle s'était embarquée.
Elle rêva d'un bon buffet dans lequel elle pourrait manger tout ce qu'elle voudrait une fois qu'elle serait arrivée au bout. Quelque chose lui disait qu'elle n'avait pas suivi le bon chemin ; et qu'elle aurait mieux fait d'aller ailleurs que de suivre la décision de cette petite qui n'avait pas le courage d'avancer. Elle n'avançait pas dans son propre chemin. C'était qu'elle n'assumait pas ses propres décisions. Tout était là. Harleen se stoppa net.

Elle fit demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 23 Juil - 8:04
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Le cri de la dérangée fut la goute d'eau qui fit déborder le vase déjà trop plein d'Ira. Elle ferma les yeux un instant et inspira profondément. Elle s'imagina dans le même lieu, se retourner, avec sa hache dans la main et fracasser la tête de l'idiote qui la suivait depuis un petit moment maintenant. Elle imaginait sa grande bouche défoncée par les coups de manche et y trouva un certain réconfort. Rouvrant les yeux après sa petite scène mentale, elle prit le parti d'ignorer royalement l'empêcheuse de tourner en rond, comme si elle n'avait tout simplement jamais existée.

Puis finalement, après une réflexion toute relative, Ira décida d'avancer avec prudence. Elle avait vu quelqu'un, elle ne savait qui c'était mais elle allait continuer par là, parce que sa logique le voulait. Et surtout parce que la jeune femme boueuse ne semblait pas vouloir la suivre là-bas. Et cette solitude qu'on lui avait volé, n'avait vraiment pas de prix à ses yeux. La brunette ne l'amusait plus, elle n'avait même plus sa compassion, ou son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 23 Juil - 12:55
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ira avait pris la décision d’avancer, tandis que Dame Road était apparue. Un petit recoint qui partait sur la gauche, et Ira s’y était embusquée. A première vue, rien ne se passa. Ce fut à nouveau un cul-de-sac, comme tous ceux qu’elle avait vus jusque là. Sauf que cette fois-ci, elle put apercevoir face à elle quelque chose de brillant, de loin. A force de s’avancer, elle put s’apercevoir que c’était un miroir. Un miroir qui reflétait son image. Son visage pâle et ses cheveux roux.
Qui es-tu, Ira ?

" Qui es-tu ? "

Maintenant, elle ne pouvait plus reculer, c’était trop tard. Alors elle s’approcha doucement du miroir, comme intriguée, fascinée par ce qu’elle y voyait : son propre reflet. La question ne fut posée qu’une seule fois. Un léger murmure à peine audible que surement seule Ira put entendre cette fois-ci. Ira s’arrêta devant son reflet, et une fois postée devant le miroir, une fois qu’elle s’eut regardée un instant…

« Vzzz… »

Elle put voir sans comprendre, d’abord, que quelque chose avait changé. Quelque chose s’était ajouté à son reflet. Un dard en plein œil. D’abord, l’incompréhension. Le choc, et la faculté perdue de réfléchir. Ensuite, elle reprendrait doucement ses esprits et se rendrait compte de ce qu’il venait de se passer. Alors la douleur surgirait brusquement, et elle sentirait un soufre affreux traverser son œil, lui calciner l’âme. Un bouillon brûlant au milieu de son crâne qui lui donnerait envie de s’arracher la tête.
Ira venait de se prendre une toute petite flèche en plein milieu de l’œil droit, et elle ne pourrait plus rien y faire : elle venait de perdre un œil. Dommage.
Saurait-elle mieux observer à présent ?

" Alors, Ira ? Qui es-tu ? "

Et pour couronner le tout, un bruit de sac qui tombe dans de la poussière. Quelque chose venait d'apparaitre, et s'était effondré quelque part dans le recoin. Qu'était-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mer 1 Aoû - 19:06
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Il s'était passé quelque chose là-bas, Helena en était certaine. Mais pas de cri, pas de pleurs, simplement un petit bruit étouffé comme si quelque chose de léger était tombé, trop léger pour être une personne humaine. Alors pourquoi hésitait-elle ? Pourquoi attendait-elle le retour de la rousse avant d'avancer ? Pourquoi restait-elle là, alors qu'elle voulait avancer et à la fois, faire demi-tour et trouver un autre moyen de rentrer chez elle.
Bon sang, pourquoi tant d'hésitation !

C'est vrai, ça ne lui ressemblait pas de rester statufiée au milieu d'un couloir. D'habitude, elle savait toujours où elle voulait aller, où elle allait avancer. Elle suivait toujours son instinct, mais cette fois si, celui-ci n'était pas plus utile qu'une tortue centenaire agonisante. Alors elle resta simplement là, droite comme un i à fixer un point dans le noir.

Elle attendit, simplement clouée sur place tandis qu'une foule de pensées absurdes lui traversaient l'esprit. Oh mais, s'il était arrivé quelque chose de grave à la rousse, qu'elle était morte avant de s'en rendre compte et crier ? La silhouette boueuse n'aurait alors pas pu être prévenue, elle resterait simplement comme ça, aussi inutile qu'une ampoule grillée.
Alors elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mer 1 Aoû - 22:11
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Harleen continua son chemin. Elle passa devant la petite fille aux cheveux noirs, et son regard de jeune fille rebelle pour qui la vie était tellement injuste et ne lui accorda pas le moindre mot, bien qu'elle la dévisagea d'un regard curieux. Un instant, elle eut envie de s'arrêter et de lui demander "pourquoi tu as choisi de prendre son chemin plutôt qu'un autre", mais elle se ravisse. De toute manière il était clair que cette fille ne savait pas comment ce jeu fonctionnait, ses choix n'étaient donc pas ceux à suivre, c'est pourquoi elle faisait demi-tour, et s'enquit de prendre une direction qu'elle n'avait pas prise au début. Elle saurait plus tard si son choix avait été le bon, et bien qu'elle commença à craindre de se perdre parmi les nombreux murs qui la maintenaient prisonnière, elle trottina après une légère impulsion sur son pied droit. C'était reparti, et tant pis pour la jeune fille, qui mourrait surement de soif avant d'avoir réussi à se relever. Ce n'était pas son problème.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 10 Aoû - 20:52
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Il était question d'avancer. Ne pas regarder en arrière, ne jamais se retourner. Pour ne jamais avoir de regrets. Ce genre de discours s'avéraient bien souvent futile et incertain. Partir et perdre l'occasion de découvrir un beau trésor, mais ne pas prendre le risque de tomber dans un éventuel piège ou bien foncer et prier pour qu'une bonne étoile veille sur soi.

Cette fois-ci, Ira s'était avancée, sans vraiment réfléchir. Son esprit méthodique était troublé par l'agacement. Cette Helena, cette sorcière, bavardait et braillait en la suivant comme si les battements de son coeur dépendait de ceux de sa langue. Ce babillage incessant et dangereux se dressait comme une prison invisible autour de la rouquine. Elle était incapable de s'en échapper jusqu'à présent. Jusqu'à présent...

Puis elle avait vu la silhouette rouge et entendu la voix. Cette apparition avait sans doute effrayé mademoiselle Bellatrix. Elle ouvrait la cage du corbeau et s'envola aussi vite que possible, ne vérifiant pas assez si des pieux ne l'attendaient pas plus loin.

La jeune femme s'avança donc seule dans un nouveau cul de sac. Celui-ci était différent des autres. Il y avait un miroir au fond. Un miroir du Rised? Décidément, ce labyrinthe ressemblait de plus en plus à celui du célèbre sorcier. Confortée dans cette idée, Ira ne se méfia pas outre mesure du miroir et s'en approcha, prêtant plutôt attention à l'endroit où elle mettait les pieds pour ne pas risquer de déclencher un piège ou quelque chose dans le genre.

Par chance, elle arriva sans encombre devant la glace et se planta devant pour observer son reflet. La première chose qu'elle vit fut son regard acide dont elle était si fière, puis sa longue chevelure rousse savamment nouée dans une coiffure défréchie. Enfin, son regard tomba sur son corps décharné. Même une jolie robe ne parvenait pas à cacher ses courbes inexistantes, ses jambes trop longues et ses épaules pointues. Ira comme beaucoup de femmes détestait certaines parties de son corps, n'y voyaient que des défauts là où d'autres ne verraient que des qualités.

Alors qu'elle allait se détourner de ce spectacle déplorable, la demoiselle remarqua quelque chose d'étrange. Ses yeux... Son oeil droit. Le vert était remplacé par du rouge sang et une chose plantée. Une fléchette.

Le coeur d'Ira loupa un battement. Son sang ne fit qu'un tour et la douleur déferla dans chaque fibre de son corps. Ses jambes cédèrent sous le poids de la douleur. Le choc était trop intense pour que le cri sorte de la gorge serrée d'Ira. Elle n'était plus que douleur pure, folie furieuse et suicidaire l'espace d'un instant? Qu'on me tue ici et maintenant, fut la seule pensée cohérente que la jeune femme formula pendant une interminable minute.

Puis son cerveau reprit le dessus et elle s'affaissa comme une poupée de chiffon, les larmes salées coulant de ses paupières pour anesthésier la douleur. Vainement. Ira ne cria pas. Mais elle pleura beaucoup, plus qu'elle ne se serait cru capable de pleurer un jour. Puis sa lucidité revint complètement. Il fallait qu'elle retire son oeil. Sinon, il pourrirait et s'infecterait et se serait dangereux pour sa vie.

L'étudiante se trouva effrayante de penser ainsi. Et rien que l'idée de retirer son oeil, de sectionner le nerf avec la fléchette la terrifiait. La douleur serait intense, peut-être trop. Et si elle y restait? Pire... Si elle survivait? Comment vivre avec cette soudaine cécité? Avec ce souvenir vivace d'un oeil perdu dans un terrible labyrinthe... Pourrait-elle seulement dormir un jour après cela?

Ira inspira profondément et exécuta sa laborieuse tâche. Elle tira fort sur la fléchette qui vint avec son oeil. Elle étouffa un gémissement de douleur et sanglota encore. Ses mains tremblaient lorsqu'elle arracha son nerf optique. Puis elle retomba, inerte mais haletante dans l'humus humide, serrant dans sa main la fléchette qui l'avait aveuglée d'un oeil. Elle avait tourné de l'oeil, tout simplement.

Lorsqu'elle reprit conscience, les larmes et le froid avait fait leur effet. La douleur était devenue supportable et son esprit avait retrouvé sa clarté. Elle entendit une voix pourtant et crut alors être devenue complètement folle. Sans se démonter, elle répondit avec une voix lasse, sortie d'outre tombe.

~ Une inconsciente borgne qui ne doit la vie qu'à un putain de miracle.

Il y eut un autre bruit. Celui d'un sac qui tombe. Ira déchira un bout de ses vêtements, un propre, et se banda l'oeil en cherchant du valide le sac qui venait de tomber. La fléchette toujours dans une main avec son oeil planté dessus, elle rampa jusqu'au sac sans la moindre hésitation et l'ouvrit, soit en défaisant ce qui le maintenait fermé simplement, soit en balançant son oeil quelque part et tranchant la toile avec sa fléchette s'il ne voulait s'ouvrir seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 10 Aoû - 22:46
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Harleen avançait, elle. Elle avançait toujours et avec une telle gaîté qu'elle n'en ressentait même pas les effets de la fatigue. Elle ne sautillait plus, mais le fait de prendre cette partie comme une petite promenade dans un jardin florale la remettait toujours sur pied. Non, elle ne se plaindrait jamais, et non, elle n'aurait jamais envie d'arrêter, car s'arrêter, c'est mourir. S'arrêter; c'est perdre tout espoir de sortir, et toute envie de se relever. S'arrêter, c'est perdre. Alors elle avançait de la manière la plus gaie qui soit, et prenait même plaisir à gambader parmi le lierre et les murs qui sentaient la mousse moisie. Elle aurait pu courir, mais elle n'en avait pas envie. Courir, c'était passer à côté des choses, et Harleen voulait voir le paysage, l'observer, et le comprendre. Alors elle continua de traverser tout le chemin qu'elle avait déjà parcourut, en sens inverse. Elle regardait à gauche, puis à droite, toujours, sans s'arrêter, et ne changeait jamais d'avis : elle voulait tout voir, tout observer, tout comprendre. C'était ça la clé de la réussite, elle pensait. Apprécier le moment, et elle y arrivait bien, même si le chemin en lui-même se montrait fort ennuyeux. Elle était fière d'être là, et avait hâte de tomber sur un autre patient un peu plus intéressant et plus enjoué que la première.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 11 Aoû - 7:35
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ira avait maintenant un oeil en moins, qu'elle avait décidé de s'enlever. Harley n'avançait plus, pas par fatigue, mais par peur. Elle entendait un bruit, mais aucun ne vint, alors la décision d'avancer, ou pas, ne résulterait de personne autre qu'elle-même. Alors, montera-t-elle son courage, ou décampera-t-elle sans se retourner ?

Harleen avait fait demi-tour, et sa joie de vivre se faisait sentir. Elle était dans un cimetière pourtant ; marchait au dessus des tombes d'autres personnes qui avaient vécu avant elle, mais ça avait l'air de lui faire ni chaud ni froid. On le faisait à d'autres, mais pas à Nevroze. Alors, elle était revenue sur ses pas, et avait marché assez longtemps pour se retrouver à cette intersection qu'elle avait déjà croisée. Alors :
- cul-de-sac à droite ? A gauche ? Ou en face ?
Si elle se rappelait d'où elle venait, le choix serait simple pour elle.

Pour Nyteshade, la donne changeait. Elle s'était assise sur le sol, et semblait ne plus vouloir en découdre. Attendait-elle que quelqu'un la mène à la sortie sans qu'elle ne bouge le petit doigt ? Si ses pieds lui faisaient mal, peut-être pourrait-elle chercher le moyen de remédier à cette situation ? En tout cas, cette nouvelle position, dans sa vie, l'avait grandement changée.



Ira était allongée sur le sol, le corps maculé de sang de s'être arraché l’œil droit. Oh, oui, elle devait souffrir le martyre, mais on ne mourrait pas de cette blessure, à moins d'être hémophile. Elle ne l'était pas, elle ne courrait donc aucun danger. Il lui manquerait juste qu'un œil, qu'elle avait soigneusement caché derrière un pan de sa robe. Très bien. Elle n'avait pas crié, mais s'était évanouie. Qu'avait fait Halley pendant ce temps ? Avait-elle accourut pour voir ce silence pesant ?
Ira s'était réveillée, et bien qu'elle fut un moment ailleurs, elle entendit nettement le bruit d'un sac qui tombe dans la poussière. Instinctivement elle s'était jetée dessus, et par chance, il ne se passa rien d'autre. Elle avait trouvé un petit sac, ou plutôt, une petite bourse en cuir, qu'elle fouilla jusqu'à ce racler les ongles contre la peau. Elle seule pouvait sentir ce qui se trouvait à l'intérieur. Y avait-il quelque chose d'ailleurs ? C'était à elle de voir. La décision lui revenait.

Le hasard faisait bien les choses. Était-ce réellement du hasard, cela dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 11 Aoû - 12:03
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Un mauvais sourire barra le visage défiguré de la jeune femme. La petite bourse s'ouvrit sans aucune peine et Ira y plongea la main sans s'inquiéter. Que pouvait-il y avoir dans une si petite chose? Un scorpion? Un pince doigt? Elle venait de perdre un oeil, mourir empoisonnée ou perdre un doigt était désormais le cadet de ses soucis. Sa tête la faisait tellement souffrir qu'une petite piqûre au doigt ne serait sans doute qu'un souffle de vent sur sa main.

Ira sortit ce qu'il y avait dans la bourse et l'observa. Son sourire se changea en un rire morbide. Un rire sans joie. Un rire dément. Elle le saurait maintenant: ici pour avoir un trésor, il fallait un sacrifice. Cette idée lui permettait de supporter la souffrance plus facilement, aussi, elle s'en convainquit en glissant son trésor dans son soutien gorge. Quant à la fléchette avec son oeil planté dessus, elle la rangea dans la bourse qu'elle attacha à sa ceinture.

Puis elle se releva et revint sur ses pas. Là se trouvait encore madame Lestrange, figée dans le passage. L'envie de lui couper la langue était grande maintenant. Et au sens propre. Ira passa à côté d'elle sans lui adresser un regard, ni une parole. Cette couarde n'avait rien fait. Et bien, qu'elle se perde. Seule. Ira aurait du le savoir, il ne fallait rien attendre des autres. Ne compter que sur soi-même.

Elle savait maintenant et elle décida d'avancer, sans attendre, revenant sur ses pas une énième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Dim 12 Aoû - 7:30
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Le cul-de-sac n'intéressait pas Harleen, car l'autre jeune fille y était allée, et n'avait apparemment rien trouvé. Elle venait d'en face et savait qu'il n'y avait rien, il n'y avait donc qu'à gauche qu'elle pouvait aller. Sans regarder les autres destination, elle avança dans le couloir de gauche, et s'avança sans aucune crainte parmi les lierres. Ce labyrinthe avait l'air affreusement long, mais elle saurait trouver la sortie avant de mourir. Ce n'était qu'un jeu, après tout, non ? Il n'y avait pas de quoi avoir peur. Alors elle éclata d'un grand rire cristallin et partit en courant, s'enfonçant de plus en plus dans les profondeurs du labyrinthe. Par terre, des cailloux, de la boue et toutes autres choses, alors parfois, elle sautillait pour éviter ce qui pourrait lui faire mal au pied. Elle aurait pu ressembler à une danseuse en tutu, si elle n'avait pas eu cette autre dégaine excentrique.

" Ouais ! "

Elle levait les bras en l'air, pleine de joie. Harleen n'avait plus rien d'une adulte à cet instant. C'était une petite fille enfermée dans le labyrinthe de Disney Land, elle savait que rien ne lui arriverait de toute manière, et elle en prenait de l'assurance. De toute manière, personne ne l'attendait à l'extérieur, alors ici ou ailleurs, qu'est-ce que ça changerait ? Mieux valait être pleine de joie, qu'assise par terre, les pieds engourdis, comme la jeune fille aux cheveux sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Dim 12 Aoû - 22:16
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Harleen avait pris à gauche, et se mit à courir. Peut-être la joie ne la quittait plus, cependant elle dut bien se rendre compte que le chemin qui l'attendait était aussi long que le précédent. Quelle bonne idée de courir... .
Sans qu'elle n'eut le temps de dire ouf, elle se sentit retenue par les pieds, et s'étala de tout son long dans la boue, le nez dans la terre, tandis que sa mâchoire percuta le sol. Elle avait du se faire rudement mal, alors qu'elle glissa sur quelques centimètres dans les graviers. Les mains et paumes écorchés, les genoux aussi, ainsi que les coudes. Alors, qu'est-ce que ça faisait d'avoir mal quelque part ? Allait-elle arrêter de courir, maintenant qu'elle souffrait ?

Un petit message à son attention. Elle put se retourner pour s'étonner de la source de cette chute, il n'y avait absolument rien. Cependant, elle put entendre un bruit étrange. Semblable à celui de pattes qui courent à toute vitesse en s'éloignant. Comme de multiples araignées qui prendraient la fuite. Mais il n'y avait rien. Ce n'était pas ça. Quelque chose lui avait agrippé le pied, elle pouvait en avoir la certitude. Cependant, rien. Pourrait-elle continua à arpenter le labyrinthe sans crainte maintenant ? Au moins celle de tomber.
Il n'y a plus qu'à se relever, et à continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 13 Aoû - 19:09
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Harleen courait, quand elle sentit quelque chose l'agripper, mais elle n'eut pas le temps de penser, elle était déjà étalée sur le sol, la face dans la boue. Elle se fit mal, et le sourire qu'elle portait aux lèvres depuis le début s'estompa net. Elle resta quelques secondes le nez dans la boue, réfléchissant à la situation, reprenant ses esprits, avant de comprendre le tout : on l'avait faite tomber. Elle tourna brusquement son visage en arrière, prête à hurler sur la personne qui lui avait fait une mauvaise farce

" Crétin de fu... "

mais personne. Sa phrase resta en suspend, elle ne finit pas son mot. Elle fixa l'horizon plusieurs secondes avant de prendre la décision de se relever. Elle se frotta les poignets, tandis que le sang coulait par ses plaies. Elle avait mal aux genoux également, elle s'était écorchée. Alors, les yeux posés sur ses mains, elle se mit à pleurer.

" Maiiiiis ... "

Elle ne pleurait pas comme on pleurait lorsqu'on venait de perdre quelqu'un. Ou quand on avait peur. Elle pleurait comme une enfant à qui on avait volé son jouet. Elle était tombée, et elle s'était fait mal aux mains et aux jambes parce qu'on l'avait faite trébucher. Quelqu'un lui avait joué un tour, alors elle pleurait.

" aiiiiiit ait aiiit ! "

Le visage relevé vers le ciel, les bras ballants, la bouche grande ouverte, elle hurla sa colère d'enfant, cette injustice comme jamais , et alors, elle renifla un bon coup, et se stoppa. Elle leva son bras et essuya ses yeux d'un revers de la manche.

" Snif. "

Et elle repartit, doucement, continua son chemin, sans courir cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mar 14 Aoû - 15:53
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Il ne faut en général pas beaucoup de temps à Helena pour se forger une opinion sur quelqu'un. Parfois, il lui suffit même d'un simple mot pour qualifier quelqu'un de "connard" ou bien de "gentil coincé". Mais avec cette rousse, elle s'était trompée, et pas qu'une fois. Inutile de récapituler je crois ? Vous avez bien tout suivi ? Eh bien désormais, alors qu'Helena la voyait passer devant elle visiblement blessée et toujours aussi hautaine, elle savait exactement quel qualificatif lui donner. Cette fille n'était pas une coincée, elle n'avais sans doute pas non plus vécu de choses tragiques, personne ne l'avait rendue ainsi et malgré que qu'elle voulait sans doute faire croire elle ne devait pas être vide à l'intérieur.
C'était juste une monstrueuse chieuse.

Être gentille parce qu'elle était blessée ? Même pas en rêve, Helena avait, de toute manière bien tenté et ça n'avait pas fonctionné. Son gentil agacement de tout à l'heure était redevenu de la colère, mais cette fois elle s'en servirait afin d'en tirer profit : non de dieu, elle n'allait pas pourrir ici quand même ! Sa colère était à l'encontre de cette imbécile bornée qui s'était crue maligne en n'écoutant que son orgueil et en se jetant la tête la première dans le piège tendu par... cette voix. Elle n'avait pas l'air de souffrir, passant ainsi droite comme un i devant elle comme pour dire "nananananèèreuuuh je suis trop classe, moi ! Même pas mal !".
Même pas mal ? Vraiment ?

Un sourire vint déformer les traits figés de Helena. Oh, bien sûr, au yeux du monde ça devait sans doute être de la compassion. Et la demoiselle avait d'ailleurs rarement l'habitude de dissimuler ses émotions, toujours la première à dire tout ce qui lui passait par la tête et totalement dégoutée de devoir faire semblant de s'intéresser à cette gourdasse tout comme elle était habituellement dégoutée de devoir se plier aux codes sociaux. Devait-on la qualifier d'hypocrite à présent, alors que c'était seulement la première fois de sa vie qu'elle mentait ?
Et bon sang, qu'est-ce qu'elle mentait bien !

Elle, suivit la rouquine
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 17 Aoû - 23:17
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Elles étaient revenues sur leur pas. Harleen, Ira, et Helena ; toutes les trois, seules ou accompagnés. Écorchées, blessée ou entière. Ça avait l'air de ne pas tellement compter. Pourquoi ? Était-ce l’adrénaline ? La colère ? L'envie ? Ou était-ce seulement parce qu'à force de se croire fort, on finit par être comme tel ? En apparence. C'était tout, car au fond, elles ne contrôlaient rien, ici. Rien.

Ainsi donc, Ira était revenue sur ses pas ; elle avait compris qu'elle avait prit un mauvais chemin, plus d'une fois. Alors allait-elle retourner dans son cul-de-sac, en face ? Non, surement. Elle prendrait certainement le chemin du retour en allant à droite. Ainsi qu'Helena, qui la suivait partout. N'est-ce pas ?

Qu'en était-il pour Harleen, qui bien qu'elle ne courrait plus, dépitée d'être tombée sans aucune raison, avait quand même finalement réussi à arriver au bout du chemin ? Irait-elle en face, dans un sombre petit tunnel, ou irait-elle à gauche ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le :
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Revenir en haut Aller en bas
 

La tombe maudite - le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasmagoria :: Anciens RP-