Fantasmagoria

La plateforme de gestion
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La tombe maudite - le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 14 Sep - 12:05
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Un virage et un cul de sac.
Helena s'arrêta devant ce grand mur infranchissable avec une grimace de douleur. Ses jambes la faisait souffir, elle ne sentait plus ses pieds et elle avait de muliple point de côté. Oh ce n'était pas cela qui la faisait s'arrêter. Ce n'était pas non plus son trop plein d'émotion, ni même son coeur qui battait la chamade. C'était sa respiration.

Trop rapide, trop sacadée, trop irrégulière et douloureuse. Pourquoi sa tête tournait-elle d'un coup ? C'était à force de courir pour ralentir et marcher de nouveau ? De marcher vite pour de sprinter ? D'angoisser ? De stresser ? De s'arrêter très brêvement sans prendre le temps de bien respirer ? Elle ne savait pas, mais elle avait mal. L'air qui entrait dans ses poumons et en sortait tout aussi vite lui faisait l'effet de n'avoir rien aspiré, elle était à court de souffle tout en respirant très vite, et très fort. Et ça faisait mal, ça lui brûlait la gorge et elle en avait des vertiges. Son coeur battait trop vite et trop fort maintenant, comme si il allait exploser.
Une crise d'hyperventilation.

Mais Helena qui n'en avait jamais eu commençait sérieusement à paniquer. D'une main elle prit appuit contre le mur tandis qu'elle pressait l'autre contre sa poitrine, comme pour maitriser les battements de son coeur tandis que des larmes roulaient sur ses joues. Elle resta comme ça trois minutes qui lui parurent être une heure avant que, finalement, sa respiration finisse par se calmer.

La demoiselle recommença à gratter la boue sèche qu'il lui restait sur les bras pour faire refluxer ce sentiment angoissant qui venait de l'envahir. Puis, une fois certaine qu'elle pouvait marcher sans avoir de nouveaux vertiges, elle repris son chemin en sens inverse pour aller en face, comme si elle avait pris à gauche tantôt et qu'il ne s'était rien passé entre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 14 Sep - 13:40
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
L'adrénaline qui emplit la demoiselle lorsqu'elle passa à côté de papa zombie lui donna des ailes. Ou plutôt, des jambes pour courir. Ira bifurqua donc à gauche pour s'enfoncer dans le passage.

Manque de chance, elle trébucha dans le virage et se rattrapa au mur, s'éraflant un peu le bras mais surtout, s'accrochant les cheveux dans du lierre. Elle tira un peu, ça ne s'enlevait pas. Grimaçant et lâchant un chapelet de jurons mental, elle attrapa le lierre et tire de toutes ses forces pour casser les branches.
Elle vit alors la silhouette de papa zombie qui fondait sur elle. Satanée illusion.

Le corbeau laissa quelques plumes de sa toison sur place, n'ayant pas le temps de couper plus de lierre et repartit de plus belle, une étrange traîne de feuilles et de cheveux ramenée sur son épaule, pour éviter d'autres déconvenues du genre.

Elle détalait comme un lapin.

Ligne droite: elle étendit ses foulées, calma son souffle et se concentra pour le garder régulier. En sport, comme pour beaucoup, si le mental tient, le corps suit. Il n'avait de toute manière pas le choix. Ses pieds étaient douloureux, peut-être même saignaient-ils, Ira n'en savait rien et elle préférait ne pas le savoir.

Elle courrait, et c'était tout ou presque, puisqu'une petite mélodie résonnait dans sa tête:

Ce matin, un lapin a tué un chasseur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 14 Sep - 14:35
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Harleen était bien loin de s'imaginer ce qu'il se passait du côté de ses collègues de malheur. Elle gambadait dans la jungle, joyeusement, le "lalala" joyeux aux lèvres. Maintenant, elle avait bien progressé, et se disait que la sortie ne devait plus être loin. Seulement, elle se retrouva de nouveau face à une intersection. La demoiselle en blouse blanche en avait plus qu'assez, maintenant ! C'en était trop.

Elle s'arrêta donc de chantonner, et tapa du pied.

" Ah ça suffit maintenant, hein. J'en ai plus que marre de cette jungle ! "
Les mains en poings, elle tapait du pied sur le sol, faisant soulevé la poussière. Son jeu dura bien deux trois fois, et puis elle se stoppa net.

" Après tout, j'ai bien avancé maintenant, je ne dois plus être loin. "
Ses yeux formaient de petits cercles malicieux, elle était ravie de savoir qu'elle allait bientôt sortir d'ici. Comment ça ? Elle ne savait rien en fait, mais c'était une évidence pour elle de toute manière : elle était bientôt arrivée, puisqu'elle avait beaucoup marché. Tout droit, Harleen la fonceuse, avança tout droit sans chercher plus loin. Les couloirs qui bifurquaient sur les côtés ne lui inspiraient pas confiance.
Elle repoussa la chançonnade, et ressauta de plus bel. Harleen était joyeuse. Elle s'énervait très vite, mais en général, c'était la bonne humeur qui l'emportait. Elle pensa sur le coup qu'en sortant, il faudrait qu'elle se trouve un animal de compagnie. Un chat peut-être ? Elle était bien trop seul, et son Amoureux ne la distrayait plus aussi bien qu'avant... .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 14 Sep - 15:16
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
lady rod
Lady Rød

Helena avançait encore, bien qu'elle se sentait essoufflée, et ce fut avec, certainement, mauvaise surprise qu'elle vu, ou cru apercevoir, devant ses yeux, une ombre rouge très furtive passer et disparaître. Encore une fois. Pas de rire, cette fois ; juste une ombre. Et puis la demoiselle en rouge se matérialisa à quelques mètres d'Helena. Hölga, ou le petit chaperon rouge, c'était comme on voulait l'appeler, et ses grands yeux qui la fixaient sans ciller. Helena s'approchait à grand pas d'un endroit crucial.
A gauche, ou en face ?



------------------------------------------------------------------

Néréide
Néréide

Harleen avançait fièrement dans un cul-de-sac. Heureusement pour elle, son excessive bonne humeur la tira d'un mauvais pas : celui de devoir faire demi-tour, car qu'elle aille en face ou à gauche, elle se retrouverait bloquée. Aussi apparut pour la première fois le visage de la Néréide. Gracieux et amical. Elle ne disait mot, et son masque la cachait, seulement, on pouvait sentir rien qu'à sa présence qu'elle était là pour faire le bien. Sa main de leva gracieusement, décrivant une courbe arc-en-ciel dans cette atmosphère grisâtre : et sous le passage de son bras se forma un trou dans le lierre, qui grandit et devint un passage.
Harleen n'avait plus qu'à avancer encore tout droit, et elle passerait de l'autre côté du mur. Ça ne l'aiderait peut-être pas, Néréide ne le savait pas. On l'avait appelée, elle était venue.

Passes-tu Harleen, ou fais-tu demi-tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 14 Sep - 15:40
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Lorsque l'ombre apparut quelques instants devant ses yeux, Helena pensa presque qu'il s'agissait d'un autre vertige.
J'ai dit presque.

Elle se reprit presque aussitôt et suivit du regard cette ombre rouge sans vraiment chercher à savoir de quoi il s'agissait jusqu'à ce que l'ombre devienne une femme. Une femme, tout de rouge vêtue venait en effet d'apparaitre devant elle, comme si c'était possible et tout à fait normal de se matérialiser devant les gens. Helena avait envie de lui gueuler dessus un grand coup tout ce qu'elle pensait de ce labyrinthe de merde mais malheureusement pour elle, elle était encore trop essoufflée pour ça. Alors elle passa devant la silhouette rouge sans pouvoir lui adresser la parole et sans savoir que c'était ce qu'avait apperçu Ira avant de perdre son oeil. Inquiète de ce qu'elle pourrait lui faire si elle se retrouvait dans son dos, Helena lançait tout de même de temps à autre de petit coups d'oeil furtifs vers la femme en rouge tout en s'obligeant à continuer à marcher. Alors elle marcha, elle marcha en face tout en gardant ce nouveau rythme qu'elle s'était imposé pour marcher vite en évitant une nouvelle crise.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 14 Sep - 15:50
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ira courait, les pieds nus dans les grains de sable, la tignasse arrachée. Elle avait le visage égratigné, et s'était fait mal au bras. Elle prenait mauvaise allure, et les râles de son père, derrière, la suivait, de moins en moins assistant. Si elle prenait la peine de tourner la tête, elle pourrait voir qu'il s'était arrêté. Ses bras étaient tombés le long de son corps, et les yeux presque peinés, il la regardait s'éloigner. Un pas. Mais ce n'était pas suffisant, elle allait bien plus vite que lui. Il marcha doucement, encore. Mais Ira était bien trop concentrée pour ne pas regarder n'est-ce pas, et si on lui demandait elle dirait certainement qu'elle s'en moquait complètement. N'est-ce pas ?

Elle prit un virage serré à gauche, et ensuite à droite, et encore un, formant un nouveau C à l'envers et reprit tout droit. Elle courait, vite, et peut-être eut-elle le temps d'apercevoir une jeune fille en face, qui marchait vite ? Une jeune fille aux cheveux sombres qui s'appelait Nyteshade.

-----------------------------

Quand à Helena, elle venait une nouvelle fois d'éviter le Chaperon. Elle avait pris tout droite, et ce fut un virage serré à 90° partant à droite qui l'accueillit. Elle descendait. Ensuite un zigzag, et elle se retrouva une nouvelle fois face à un choix : à droite, ou en face ? Décidément, le choix était rude. Et Lady Rod était toujours aussi proche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 14 Sep - 18:40
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Helena arrivait de nouveau à une intersection, et de nouveau la demoiselle vêtue de rouge était présente. La brune, consciente que cette apparition était sans doute importante, hésitait à aller la voir. Elle était certes désormais de nouveau capable de parler et avait finit par respirer normalement mais quelque chose l'inquiétait à propos de cette fille, sans compter que vu que la dernière personne vivante à qui elle eut parlé était l'autre rousse complètement tarrée Helena avait tout interret à éviter de parler aux personnes présentes dans le labyrinthe.
Et pourtant...

Et pourtant elle s'avança vers l'apparition cette fois-ci alors qu'elle l'avait boudé la fois dernière. Elle espérait qu'elle ne faisait pas une bêtise en agissant de la sorte, que l'inconnue n'en profiterait pas pour la tuer à l'aide d'une quelconque arme planquée dans sa manche. Il y avait des risques, mais ce n'était pas ce qui arrêtait Helena habituellement.

«Euh... bonjour... »

Helena fronça les sourcils face à sa propre connerie. "Bonjour" ? Non décidément ça n'allait pas du tout, c'était vraiment une journée de merde et cette règle de politesse débile n'aurait pas pu être plus inapropriée. Et puis bordel, cette fille là qui se transformait en ombre puis en brume puis en muette louche était forcément un genre de fantôme ou un truc pas normal comme le bras de zombie, l'autre rousse ou la voix qu'elle avait entendu tout à l'heure. Bon réfléchit Helena, tu peux sans doute trouver quelque chose d'intelligent à lui dire. Tu peux le faire !

«Vous êtes morte ?»

Ouah... Helena de par son manque de tact évident risquait désormais de s'attirer les foudres de la miss en rouge. Mais bon comment lui en vouloir, c'est pas tout les jours que l'on parle avec un genre d'apparition, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 15 Sep - 21:21
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Il court, il court, le furet, le furet des bois jolis... Il est passé par ici, il repassera par là...

Ira faisait un joli furet, oui. Et elle courrait aussi, vite, en cadence, sans prêter attention à ce qui l'entourait. Et surtout pas à ce qui le suivait. Elle devait simplement courir et le semer. Ses pieds, elle n'y faisait pas attention, ses poumons en feu non plus et encore moins sa chevelure de feu toute abîmée. Un pied devant l'autre, un pas, deux et trois et tout le tralala.

Enfin plus qu'un furet, elle ressemblait plus à un épouvantail, une vieille poupée reprisée qu'on a oublié dans un coin de tiroir en grandissant et qui a eu l'envie soudaine de se dégourdir les jambes. Dans la tête d'Ira, il se passait toujours la même chose, il n'est donc pas intéressant de revenir là-dessus: les corbeaux, la peur, papa zombi toussa toussa.

En revanche, elle était tellement absorbée par cela qu'elle ne remarqua pas la silhouette noire en face d'elle et elle la percuta avec violence, roulant un instant au sol, sonnée. Elle tourna la tête, cligna de son unique oeil et constata alors que papa zombie n'était plus là. Elle soupira d'aise. Puis elle remarqua qu'elle avait percuté une fille. Et merde. Encore une... Elle pesta légèrement et se releva, difficilement.

Ca y est, elle la sentait: la douleur sous ses pieds. Elle avait des cailloux plantés sous le talon et des griffures sur les chevilles. Ses collants étaient troués. Elle ôta donc les cailloux pris dans sa chair à l'aide de ses ongles puis se mit debout. C'était douloureux: elle serra les dents. Ses cheveux, elle commença à trier dedans. Enlever le lierre et mettre de l'ordre dedans. Puis elle toisa la fille qu'elle avait jeté au sol.

~ D'où tu viens? Tu tournes depuis longtemps?
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 15 Sep - 21:58
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Helena était-elle revenue sur ses pas pour voir le Chaperon rouge ? Dans ce cas elle serait déçue, car la demoiselle ombre n'était plus là. Non, elle pourrait la voir un peu plus loin, là où elle s'était avancée ensuite, et il était donc évident pour Helena, maintenant, qu'elle s'était engouffrée dans un endroit confiné où débouchaient plusieurs chemins, loin des autres, mais qui relevaient l'attention du Chaperon. Le tout était de savoir où elle voulait aller, maintenant, et si elle voulait parler au Chaperon, la meilleure manière à adopter n'était pas celle-là. Et puis, Hölga n'était pas du genre causante, juste rieuse. Elle riait, et c'était tout. Pour lui parler, il faudrait la rencontrer en chair et en os, et aller lui parler de suite, avant qu'elle ne disparaisse. Helena était trop soucieuse de ne pas mourir pour agir correctement. Elle avançait et tournait, revenait et puis parlait. Trop instable pour une ombre, alors Hölga s'était tout simplement volatilisée, attendant de voir où Helena se poserait définitivement.
Alors retournerait-elle là où elle avait vu le Chaperon pour la deuxième fois du jeu, ou continuerait-elle dans son avancée, en continuant sa route comme elle l'avait laissée ?

------------------------------------------------

Ira courait, et se prit la jeune fille de plein fouet. C'était là l'occasion de voir à quel point les épines pouvaient pousser un peu partout dans un rosier, pas seulement sur une seule rose, car Nyteshade avait l'air très maussade ici, et passait son temps à se plaindre, à râler. Se prendre donc une fille en pleine face n'allait certainement pas alléger son humeur.


------------------------------------------------

Et à des décennies de là, quelque part dans le labyrinthe, se réveilla une toute jeune fille du nom de Béatrice. Voilà plusieurs heures qu'elle était tombée, qu'elle avait été happée, elle aussi, par la main visqueuse de papi zombie, et elle se réveilla, le visage sali par la boue, et trempée jusqu'aux os, sur un sol dur de craie. Béatrice se trouvait dans une espèce de renfoncement. Un cul-de-sac comme on appelait ça dans le jargon. Elle était face à la sortie de ce petit bout qui dépassait. Prête à s'engager dans la partie. Si elle avançait, elle pouvait voir qu'elle avait deux choix : aller à gauche, ou aller à droite. C'était à elle de décider, et d'avancer.


Rappel des évênements pour les retardataires :
Nyteshade est rejointe par Ira May qui lui est rentrée dedans.
Harleen a deux choix à faire : passer dans le passage, ou faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 15 Sep - 22:55
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Helena poussa un juron. La drôle de demoiselle qui était apparue puis qui avait disparu pour réaparaitre s'était de nouveau volatilisé. Qu'elle idée de faire ça, Helena était completement perdue maintenant, tiraillée entre son envie de s'enfuir en courant le plus loin possible et sa curiosité. Helena se doutait que si cette femme était apparut il y avait une raison, une raison importante. La fausse sorcière fixa le bout du chemin vers lequel elle avait entrepris de se diriger avant de regarder derrière elle. Trop d'indécision pour cette femme qui n'en avait pas l'habitude, elle ferma les yeux et agita ses mains en un geste nerveux.

Bonne ou mauvais choix ? Elle n'en savait rien lorsqu'elle fit demi-tour pour retourner à l'endroit où elle avait rencontré l'inconnue pour la deuxième fois. Après tout, elle ignorait totalement la signification de cette apparition. Pouvait-elle deviner dans quel autre tas fumeux de merde ses pas allaient la conduire ? De toute évidence non. Elle se disait simplement que cette personne était là pour lui faire comprendre quelque chose. Peut-être même pour l'aider ? Et c'est ces douces illusions qui la faisaient rebrousser chemin, vers une issue qui lui serait peut-être moins favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 17 Sep - 21:51
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Est-ce le froid qui avait finit par réveiller Béatrice ? Ou ces membres totalement engourdis et qui se rappelait à elle ? Ou encore sa position inconfortable sur ce sol dur. Elle ne savait pas. Tout ce qu'elle vit lorsqu'elle ouvrit les yeux était un mur de lierre. Elle fronça les sourcils, où était-elle ? Elle tourna la tête et vit un mur similaire du côté opposé. C'est seulement à ce moment qu'elle se releva, s'asseyant lentement d'abord. Comment avait-elle atterrit ici ? Les souvenirs qui lui revenaient étaient confus, incohérents. Elle se serait rendu au cimetière à cause d'une missive reçu de façon des plus étranges. Mais c'était son comportement qui était le plus choquant. Pourquoi c'était-elle rendu au milieu de la nuit et dans cette robe à un enterrement d'une personne déjà décédée depuis longtemps ? Incompréhensible. Le plus effrayant restant son dernier souvenir : une main visqueuse l'agrippant par le coup et la faisant suffoquée. La panique l'avait saisi avant que son esprit sombre dans le néant. Panique face à la mort, car malgré toute sa suffisance Béatrice restait humaine et en tant que telle souhaitait mourir pour rien au monde.

Que ce soit un cauchemar ou la réalité, Béatrice se trouvait toujours dedans : perdue au milieu de nul part et dans un état déplorable. Le déluge qu'elle s'était prise sur la tête avant d'arriver ici, elle ne savait comment, n'avait pas dut arranger les choses. Elle observa ses mains, ses bras et ses jambes, sa peau était hérissée à cause du froid et maculée de boue. Encore pire que ce qu'elle craignait, maintenant en plus d'être collante, elle était poisseuse. Mais elle ne pouvait rien y faire. Une mou de dégoût apparut sur son visage. Au moins elle doutait de rencontrer quiconque de sitôt. Elle ramena tout de même ses cheveux en avant pour les lisser et se rendit compte en se faisant que le bout de ses doigts avait perdu en sensibilité.

Il était vraiment temps de bouger, surtout qu'au vu de la raideur de ses membres elle avait du rester un bon moment étendue ainsi à même le sol. Et si elle restait plus longtemps inactive elle finirait par mourir de froid. Elle se leva donc et marcha lentement puis de plus en plus vite vers ce qui semblait être la sortie de ce cul-de-sac. C'était une sortie certes, mais qui donnait seulement sur un embranchement, l'une des voies donnant sur la droite l'autre sur la gauche. Rien ne permettait de différencier ces deux chemins. Ainsi l'un valant bien l'autre, elle prit à gauche et continua à avancer d'un bon pas dans l'espoir de se réchauffer. Pour l'instant confiante en ses capacités pour se sortir de là et ce sans l'aide de personne. Elle conserverait sa colère bien au frais le temps d'y parvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mar 18 Sep - 17:35
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Harleen s'était perdue dans un cul-de-sac. Oh, c'était le premier d'une longue lignée. C'était dommage car elle aurait pu penser faire un sans-faute, mais, tant pis, elle prendrait l'autre chemin, alors.
Harleen se retourna, elle fit un pas en avant, peut-être deux, lorsqu'elle eut l'impression qu'une lumière était apparue. Une lumière dans un labyrinthe souterrain, c'était étrange ,et le pire c'est que ça semblait venir de derrière. Alors Harleen se retourna, et eut l'agréable surprise d'y voir quelqu'un. Une dame très étrange, ma foie, mais qui semblait agréable. Elle ne parla pas et se contenta de lever le bras. Alors sans qu'Harleen ne comprenne pourquoi, un passage s'ouvrit dans le lierre.
On était venue pour l'aider. Le visage d'Harleen s'illumina, et les bras en l'air, elle ejecta de sa bouche un long "Ouais" en se jetant dans les bras de la dame. Malheureusement, elle avait disparut avant qu'Harleen ne l'atteigne, et ses bras se refermèrent sur du vide. Harleen se stoppa alors, déçue, et réfléchit.
On venait d'ouvrir un passage, et de disparaitre. Pouf. C'était un cadeau tombé du ciel, uen chance inespérée de passer au travers du labyrinthe, et Harleen était persuadée qu'il n'y avait pas de piège.

Son visage s'illumina à nouveau, elle afficha un très large sourire. Elle allait enfin pouvoir avancer, encore tout droit. Elle releva ses bras en l'air, et reprit son exclamation enjouée.

" Ouais ! "
Elle était radieuse, et partit d'un pas joviale et conquérant dans le passage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mar 18 Sep - 20:16
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Oui, Nyteshade, qui es-tu ?

Ira venait d'arriver, de manière brutale il allait sans dire, à l'endroit même où se trouvait Nyteshade. Malheureusement, Nyteshade avait beau être physiquement là, elle était loin d'être présente. Ivyi l'avait surveillée, suivie jusqu'ici, et cette fois-ci, elle ne la laisserait plus s'enfuir. Ira eut le temps de poser sa question, mais Nyteshade semblait si lointaine... . Alors Ira put voir une forme blanche, assez floue, derrière Nyteshade. D'abors penser à un voile, peut-être dû à ses yeux, le soleil dans l'obscurité, ou un effet d'optique, mais la forme devint vaseuse, et puis, petit à petit, se matérialisa. Ira l'avait déjà vue une fois, mais elle ne s'en rappelait pas. Un vague souvenir de déjà vu, mais c'était tout. Oui, Ivyi se matérialisa sous les yeux d'Ira pour la première fois.
Un fantôme aux grandes griffes, juste derrière Nyteshade, et si Ira avait voulu crier, elle n'aurait absolument pas pu. Ouvrir la bouche, mais qu'aurait-elle fait de plus à part crier ? Nyteshade n'aurait pas eu le temps de réagir, il était trop tard.

Ivyi, les yeux démens, rouges, brillants, se tenait la bouche étirée, un sourire qui se changeait en un trou béant. Alors son visage fut comme une alcôve géante dans laquelle Nyteshade allait être engloutie. Un trou noir de la taille d'un crâne ; un trou noir... dans lequel Nyteshade allait se perdre à tout jamais.

Le trou noir s'ouvrit, gorge profonde dont la glotte palpitait d'excitation, et se referma sur le crâne de Nyteshade. Il y eut un bruit de succion, un léger vent de crie étouffé également, et toujours ce bruit d'aspirateur salivé, pendant un long moment, un long moment durant lequel Ira dût tomber par terre, ses jambes aillant lâché sous le choc. Une femme aux cheveux blancs laiteux était en train de manger une fille devant ses yeux. Il y avait de quoi perdre son équilibre.
Quel labyrinthe de fou, n'était-ce pas ?

Et puis Ivyi recracha Nyteshade, deux filets de bave visqueux lièrent les deux femmes pendant un instant, jusqu'à ce qu'Ivyi se passe la langue sur les lèvres, la bouche recouverte de sang, le liquide rouge coulant de sa bouche, sur son menton, sur sa robe saintement blanche. Ivyi lâcha un "Ah" de satisfaction. Nyteshade tomba à terre, le visage complètement nu de cheveux, le crâne dénué de peau, dénué... de cerveau. Ses globes oculaires avaient viré au blanc. Et ses lèvres formaient un presque "o".

Surprise.
Ivyi s'essuya la bouche de sa main lisse et blanche, et sans un seul regard pour Ira, elle disparut, laissant les deux jeunes femmes, ou disons plutôt, la femme et demi, seule, le coeur presque arrêté d'effroi.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mar 18 Sep - 20:28
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Peur? Panique? Non. Le cerveau d'Ira refusa de comprendre. Il s'arrêta et Ira tomba mollement sur le sol, comme un sac de pommes de terre troué. Elle tomba comme quelqu'un qui s'endort. A vrai dire, elle venait de tourner de l'oeil et de sombrer pour la... deuxième? fois dans l'inconscience.

Un mécanisme de défense bien au point chez elle visiblement. Elle n'assista à rien de l'étrange scène, si ce n'est le début. Elle avait vu la bouche fondre sur l'inconnue puis tout était devenue noir. Elle avait perdu connaissance avant de voir ce que son esprit imaginait déjà.

Ira se réveilla rapidement pourtant. Son absence n'avait duré que quelques minutes mais suffit pour la laisser complètement désorientée. Elle cligna de l'oeil plusieurs fois, remit ses pensées en ordre et sentit un haut le coeur lorsque son unique oeil tomba sur le corps de l'inconnue.

Vite, elle se détourna et se releva, à l'aide d'un mur pour continuer sa traversée. Elle passa en clopinant à côté du corps inerte et avança le plus vite possible. Sans se poser de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mar 18 Sep - 21:19
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Et voilà que ça bougeait du côté des pions. Harleen était entrée dans le passage les bras en l'air, Béatrice était arrivée comme par magie, Ira May était partie sans rien comprendre, Helena voulait parler à un fantôme et Nyteshade était morte. S'il n'y avait pas eu toutes ces choses bizarres, elles auraient pu... tenir un journal, mais elles n'en avaient pas le temps. Elles devaient sortir.

~~ Cinq heures que les pions sont là ~~

Voilà cinq heures que les quatre protagonistes étaient là, à tourner en rond. Cinq heures qu'ils jazaient, pleuraient, riaient, et aucun n'avait eu l'idée de chercher de l'eau, ou... à manger. En tout cas, ils seraient fiers d'apprendre que Nyteshade venait d'être entamée.
Les envies naturelles commençaient donc naturellement à prendre le dessus :
• la faim
• la soif
• la fatigue
• le rhume dû à l'humidité
• les besoins naturels de se soulager et de se vider
• les crises d'angoisse

Six bonnes raisons de faire une pause et de réfléchir quelques instants, n'est-ce pas ? Heureusement pour nos quatre héros, ce labyrinthe n'est plus sans réserve. Sauront-ils suivre le chemin que tracera leur faim ?


" Bon appétit, mesdames. "

Oui, c'était bien la voix de Nevroze. Mais personne ne pouvait encore l'identifier. Pas encore. Qu'est-ce que ça voulait dire ?

- -- -------------------------------------------- -- -

• Héléna était revenue sur ses pas, presque sûre de croiser le Chaperon Rouge. Oui, elle était là, elle revu une fois de plus sa cape rouge, mais aucune apparition physique cette fois-ci. Elle ne fut une fois de plus qu'une volute de fumée rouge, qui se dissipa en un instant. Alors irait-elle là où lui indiquait le Chaperon, en prenant le petit chemin en face, ou reviendrait-elle encore et encore sur ses pas jusqu'au bout, en revenant sur sa gauche ?

• Béatrice s'était réveillée, durement, mécontente du fait que le sol était dur. Elle s'était levée, et avait commencé son ascension, ou sa décente, dans le labyrinthe. Elle avait prit à gauche, et suivi un chemin en escalier qui la faisait toujours descendre. A moins qu'elle ne montait ? Non, elle descendait. Elle descendit et se retrouva face au même choix : un mur de lierres mouvantes en face, et un chemin à gauche, un chemin à droite. Lequel prendrait-elle ?

• Harleen avait décidé de manière excessivement joyeuse de prendre le passage que lui avait confectionné la jolie Néréïde. A tord ? Il s'avéra qu'elle se retrouva dans un nouveau couloir : elle fit face à un mur. Gauche, ou droite, Harleen ?

• Ira May avait sombré dans l'inconscience, et heureusement pour elle, Ivyi ne lui fit rien de plus que lui montrer avec grâce l'étendu de sa faim. Alors Ira était partie. Elle avait prit un virage serré à 90° vers la gauche. Elle redescendait, et elle marcha longtemps ainsi. A un moment, elle mit le pied dans une flaque d'eau, et fut confrontée à un choix : tourner dans le nouveau chemin qui se dessinait à gauche, ou continuer tout droit, là où des traces de pas avaient commencé. C'était à elle de voir. Pas de choix à droite cette fois-ci, le chemin était parfaitement lisse sur sa droite. Il n'y avait plus de choix dans cette direction.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mer 19 Sep - 7:04
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Clopin-clopan, Ira avançait doucement maintenant. Elle n'avait pas vraiment le choix, ses pieds étaient tout écorchés maintenant qu'elle avait bazardé ses chaussures. Après un virage, la jeune fille parvint difficilement à une nouvelle intersection.

Elle s'arrêta contre un mur et tressa ses cheveux. Rituel sans importance qui l'obligea simplement à penser à autre chose. Voir à ne plus penser pour le moment. Elle soupira et laissa son esprit divaguer pendant quelques instants ailleurs.
Elle se rendit compte alors qu'en plus de tout le reste, elle avait mal au crâne.

Elle avait mis le pied dans une flaque, y trempa l'autre. Pour nettoyer les plaies et endormir un peu la douleur. Soif, faim, non. Avec toutes les horreurs qu'elle avait vu jusqu'ici, elle aurait été incapable d'ingurgiter quoi que ce soit.

Elle bailla, se tapota la joue pour rester éveillée et reprit sa marche tout droit, là où se devinaient des pas. A vrai dire, il y avait des traces aussi à gauche, alors elle n'avait beaucoup réfléchi pour avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 21 Sep - 21:40
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ça faisait au moins la quatrième fois qu'elle éternuait depuis qu'elle s'était réveillée. Et puis c'était quoi cet endroit, pourquoi se retrouvait-elle à descendre ce pseudo escalier. Ça n'avait aucun sens et... elle ne put se retenir d'éternuer de nouveau. Elle hésita à prendre une feuille pour se moucher, après tout il valait mieux faire ça que de se servir de ces doigts ou de passer son temps à renifler. Surtout que c'était une des choses qu'elle ne supportait pas. Elle s'empara donc d'une feuille de lierre qu'elle jeta après utilisation par terre. Au moins ce n'était pas la faim qui la tarauderait en première avec cette crève, cette idée saugrenue la fit sourire. Non, mais par contre la soif commençait déjà à se faire sentir et le froid ne la quittait guère bien que Béatrice y prêtasse moins attention à présent. Seul son nez lui rappelait ses conditions plutôt défavorable.

Ses chaussure à son grand déplaisir faisait un bruit de succion à chacun de ses pas. Lorsque son chemin déboucha sur le même type d'intersection qu'elle venait de quitter son humeur n'était donc pas au beau fixe. Que faire, ici non plus les routes ne se démarquaient pas. Elle décida de poursuivre à gauche, ce serait plus facile de se rappeler du chemin parcouru ainsi. Et ça pourrait s'avérer utile, notamment si elle devait revenir sur ces pas. En fait dire si serait faire preuve d'un optimiste incommensurable. Béatrice rectifia mentalement et le remplaça par quand. Malheureusement elle n'alla pas bien loin avant de s'arrêter de nouveau pour arracher une autre feuille de lierre. À ce moment là elle crut entendre une voix mais elle secoua la tête, il n'y avait personne aux alentours. Elle continua sur sa lancée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 22 Sep - 12:41
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Helena, perplexe, était encore une fois revenue sur ses pas et de retour là où elle avait vu l'apparition pour la deuxième fois, elle doutait désormais de son choix. Elle s'arrêta donc quelques instant pour réflechir lorsque son estomac émi un grognement plus que désagréable. Elle avait faim oui, mais elle avait encore plus soif encore. Habituellement elle ne buvait pas beaucoup et était capable de tenir avec un seul verre d'eau bu par repas, mais voilà, elle avait courru et cela avait suffit à tout changer.

Elle fronça les sourcils. Ce n'était pas ce genre de besoin qui viendrait à bout d'elle ! Elle n'aurait qu'à bouffer le contenu de son frigo lorsqu'elle rentrerait chez elle et puis c'était tout. La faim et la soif n'auraient jamais raison de son moral tant qu'elle aurait décidé qu'elle sortirait d'ici. Sa volonté était de fer, et très peu de choses étaient capables de l'ébranler. Elle faisait ce qu'elle avait décidé. elle réussirait. C'était tout, pas d'issue possible, pas de chiffre mirable dans l'équation. Pas de bouffe, pas d'eau. Et alors ?

Soupir.
Elle commanderait chinois après avoir vidé son frigo. Les nouilles chinoises étaient juste délicieuses et il lui tardait de les sentir sur sa langue. En attendant elle devait retrouver cette inconnu vêtue de rouge pour l'interroger sur le chemin à suivre pour sortir d'ici. Alors elle prit le petit chemin que lui avait indiqué la femme en rouge, espérant qu'elle l'y trouverait.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 22 Sep - 17:48
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
• C'était une grande ligne droite. Ira avançait, avançait, avançait, et semblait ne plus devoir s'arrêter. Toujours, encore tout droit, sans rien faire d'autre, sans voir aucun chemin, nul part. Elle marcha longtemps, et les traces de pas qu'elle avait pu déceler dans le sable avaient disparut depuis un moment déjà. Elle pouvait toujours avancer, aller tout droit, avancer encore et encore, descendre encore plus à chaque pas, ou faire demi-tour, prendre un autre chemin.

• Pour Béatrice, elle avait pris le chemin de gauche et s'enfonça un peu plus à chaque pas dans ce labyrinthe étrange. Et curieusement, si elle prenait vraiment la peine de regarder partout où elle se rendait, elle pourrait tourner la tête sur le gauche, et voir une personne, une silhouette, une... jeune fille.
• Helena.

Sa sœur, oui, c'était bel et bien elle, qui s'avançait doucement dans ce cul-de-sac dans lequel l'avait entrainée Lady Rod. Et bien qu'Helena prenne toutes les précautions possibles et inimaginables, elle ne pourrait malheureusement rien faire si elle se retrouvait devant un piège.
Malgré tout, elle avança, et put voir quelque chose briller au loin. Quelque chose, par terre. Quelque chose de grand et de métallique. Quelque chose de lourd. Une faux sur le sol.

Félicitations, Helena

tu viens de trouver une faux.




Un petit bruit de sac qui tombe sur le sable se fit entendre. Helena ira-t-elle voir ?

Béatrice quant à elle pouvait aller voir ce qu'il se passait dans ce petit cul-de-sac, aller rejoindre sa soeur, ou bien continuer son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Sam 22 Sep - 19:05
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Avançant dans le couloir obscur du labyrinthe, Helena soupira. Devant elle, se dressait de nouveau un mur infranchissable et cette constatation rendait la demoiselle perplexe, la faisant se demander la raison qui avait poussé la femme en rouge à lui indiquer un lieu qui ne menait... nul part. Pourtant, en baissant les yeux son regard accrocha un éclat métalique qui brillait au loin, alors Helena s'approcha.

Surprise.
Une faux, une magnifique faux de couleur argentée était posée là, juste devant ses pieds, brillant d'un éclat qui semblait supplier Helena de se servir d'elle. La brune se pencha alors et ramassa l'objet sans crainte que la possession de ce "cadeau" déclanche un quelconque mécanisme destiné à la tuer. Elle se redressa donc, faux en main, regardant autour d'elle pour voir si un piège ne s'enclenchait pas. De toute évidence, non.

Sourire.
Helena était souriante maintenant, elle murmura un petit "merci" avant de vouloir faire demi tour et s'avancer un peu plus dans le labyrinthe. Mais un bruit stoppa sa progression, un petit son discret comme celui que fait un objet lorsqu'il tombe sur le sable. Elle se retourna.
Il y avait bien quelque chose.

Alors elle s'approcha du sac, inquiète de se voir offrir deux cadeaux d'un coup, puis le ramassa de sa main libre et l'ouvrit pour jeter un coup d'oeil à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Lun 24 Sep - 18:27
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Béatrice avançait la tête haute, son regard plongeant loin dans le tunnel. Pourtant elle ne distinguait aucune discontinuité de part et d'autre, les murs de lierres semblaient se continuer infiniment, sans interruption. Elle poursuivait ainsi sa route sans tourner la tête ni à droite ni à gauche.

Toutefois son œil capta quelque chose. Elle s'arrêta, revint quelques pas en arrière et remarqua sur sa droite un renfoncement. Rien d'intéressant en soit, elle s’apprêtait à faire demi-tour et poursuivre son chemin monotone. Mais elle aperçu au fond du cul de sac ce qui avait attiré son regard : le mouvement d'une personne.

Tient, ainsi elle n'était pas la seule à avoir atterrit ici. Béatrice fronça les sourcils, un doute avait naquit en elle, ne connaissait-elle pas cette personne ? Impossible à déterminer à cette distance, sur quoi son soupçon se fondait-il ? En fait ça n'avait aucune importance : aussitôt qu'elle l'avait eu, elle avait été convaincu de sa justesse. Se fiant donc à son intuition elle avança sans crainte de plusieurs pas. Et là elle eut sa confirmation : c'était sa sœur.

Sa sœur. Vraiment. Et qui plus est avec une faux. Ou avait-elle bien pu dénicher une faux ? Non, non ce n'était pas ça la question, que faisait-elle ici paumée dans le même labyrinthe que Béatrice ? Enfin, peut-être que la situation pourrait s'avérer plus amusante que prévu si elle avait quelqu'un avec qui jouer. Béatrice rejoignit donc sa sœur avec entrain.

Si cette dernière n'avait pas entendue arriver son aînée avec le bruit que faisait ses chaussures, pas le moins du monde discret, alors elle dut entendre l'éternuement à moitié étouffé qu'émit Béatrice juste dans son dos. Ce n'était pas de cette façon dont elle voulait faire connaître sa présence, mais ça ferait l'affaire. Et elle n'était pas certainement pas embarrassée par sa tenue, il ne s'agissait que de sa sœur. Et puis celle-ci avait l'air d'avoir encore plus piètre allure qu'elle même. Quoique, ce n'était pas juste l'air et cela ne s'appliquait pas seulement à cette circonstance. Béatrice plaqua un sourire chaleureux sur ces lèvres, attendant qu'Helena se retourne.
Revenir en haut Aller en bas
Ira May
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mar 25 Sep - 20:56
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Ira avait mal aux pieds. Ira avait mal à l'oeil. Ira avait mal aux mains. Ira avait mal aux genoux. Ira avait mal aux hanches. Ira avait mal au ventre. Ira avait mal à peut près partout. Seul son dos semblait encore intact.

Pour le reste, elle était toute courbaturée, pleine de bleus à droite à gauche constellant son corps, quand il ne s'agissait pas de blessures plus graves, comme des pieds écorchés ou un oeil en moins par exemple.

Pourtant, Ira continuait d'avancer. Pour qui? Pour quoi? Nul ne le savait mais elle continuait. Fière et forte, hein? Non. Humaine simplement. Peut-être plus humaine que n'importe qui dans cet endroit. Elle avait peur, elle était blessée, meurtrie, mais elle faisait tout pour sortir. Dresser une carte mentale, la reporter sur des murs, marquer les endroits où elle était déjà passée et continuer à chercher.

Elle voulait sortir. Elle voulait vivre. Peut-être tenait-elle sa force de là. Il était tout simplement hors de question de se laisser mourir ici, de louper le coche. Quitte à écumer tout le labyrinthe, en long en large et en travers, elle ferait tout son possible.

Alors elle continua tout droit, même si les traces de pas dans le sable s'étaient arrêtées depuis longtemps maintenant et si chaque grain lui brûlait la plante des pieds.

Avancer, pour ne pas regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Mer 26 Sep - 15:02
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Clac, clac, clac.

Lorsqu'elle était enfant, Helena s'amusait souvent à chanter ces onomatopées lorsqu'elle croisait sa soeur perchée sur des talons haut malgré son jeune âge. Ceci lui valait bien souvent des réprimandes de la part des adultes mais Helena ne s'était jamais arrêtée de dire cela lorsqu'elle croisait sa soeur. Pas une fois, elle n'avait remplacé cet étrange salut par un sobre "Bonjour" préférant chantonner trois fois le même mot sur le rythme de marche royal de sa soeur. Ainsi elle avait toujours semblé moqueuse, mais en réalité c'était de l'admiration.
Aujourd'hui, de la peur.

«Clac, clac, clac.»

Helena sourit durement, presque nostalgique, alors que la silhouette de Béatrice se dessinait devant elle. En temps normal, voyant Béatrice ainsi habillée Helena aurait lancé quelques moqueries puis aurait souri gentiment. Dans un autre lieu elle aurait entamé la discussion sur une blague vaseuse avant d'éclater joyeusement de rire, heureuse de retrouver sa soeur. En temps normal et dans un autre lieu, pas maintenant.
Helena demeura muette.

Doucement elle fit glisser ce qu'elle venait de trouver dans la poche de son jean puis resserra sa prise autour du manche de la faux. Elle se demandait comment la grande Béatrice, si soignée et classe avait pu arriver dans un tel état dans ce labyrinthe. Hallucination ? Piège ?
Paranoïa ?

Mais sa soeur n'habitait pas au no man's land, et si tel avait été le cas elle l'aurait su pas vrai ? Doucement Helena s'avançait, hésitante, elle gardait son arme baissée mais elle était prête à frapper au moindre signe d'hostilité venant de ce qu'elle pensait être un autre piège.
Revenir en haut Aller en bas
Nevroze
Your Scary Nightmare
Over All

avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Jeu 27 Sep - 15:26
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
• Long était le chemin qui séparait Ira de la sortie. Elle avait avancé si longtemps, toujours tout droit, que ses pieds devaient être tâchés d’ampoules. Et le fait d'avoir enlevé ses chaussures l'obligeait à marcher pieds nus sur le sable et les cailloux, dans la boue et la saleté. Oui, elle devait avoir sacrément mal aux pieds, en plus d'avoir faim... soif... !
C'était un si long chemin, qui descendait encore et encore, comme s'il devait ne jamais se terminer. Mais enfin, elle arriva devant un mur qui l'obligea à bifurquer à 90° à gauche. Et elle se retrouva face à un double choix : gauche, ou droite. Encore et toujours.

Long était le chemin à emprunter jusque la sortir. Long était encore le temps qui restait à Ira pour trouver le chemin. Loin était la fin.

• Helena avait trouvé sa faux.
• Béatrice avait trouvé sa sœur. Cul-de-sac, petit cul-de-sac cachant d'infimes trésors. L'une avait trouvé l'utilité, l'autre avait trouvé le réconfort. Il ne manquait plus que la sortie, et un si long chemin, avant d'y parvenir. Maintenant, il fallait se retourner. L'heure des jacasseries n'était pas encore arrivée. Se retourner, et ensuite, revenir sur ses pas en allant à droite, ou continuer le chemin en prenant à gauche.

• Et toi, Harleen... quel chemin, pour quelle destination ? Gauche ou droite ? Il est temps de faire un choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le : Ven 28 Sep - 13:00
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Harleen ne savait pas où aller. En fait, à l'ouverture du passage, elle avait cru être arrivée au bout, se voir ouvrir de nouvelles horizons, de nouvelles perspectives d'avenir aussi, pourquoi pas ? Rompre enfin avec son biquet. S'acheter un chat. Devenir entièrement et résolument psychiatre professionnel. Mais non, une façade de lierres la ramena subitement à la réalité : elle n'était toujours pas arrivée. La sortie n'était pas pour cette fois.
Ses bras tombèrent, s'échouèrent sur ses cuisses, rebondirent et puis, son sourire sombra. Quel chemin allait-elle prendre maintenant ? Elle s'apputoya un instant.

" Oh...... lala... "

Et elle regarda le mur, la gauche, la droite.

" Oh.... lala ! "

A gauche. A droite. Sortie ? Pas sortie ? Elle se frotta la lèvre inférieur du bout des doigts. Hum... Pouce, index. Hum... Son petit doigt lui dit d'aller à gauche. A droite pardon ? Non, il disait à droite ! Alors un nouveau sourire enjoliva ses petites lèvres pulpeuses, et elle leva le pied en direction de la droite.

" Allez mon bichon ! On va y arriver ! "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sujet: Re: La tombe maudite - le commencement   
posté le :
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Revenir en haut Aller en bas
 

La tombe maudite - le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasmagoria :: Anciens RP-