Fantasmagoria

La plateforme de gestion
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Appartement 106

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


Sujet: Appartement 106   
posté le : Dim 3 Juin - 13:09
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
L'appartement 106
Appartement d'Avril

Bien étrange lieu que celui-ci.
Un appartement situé au premier étage d'un immeuble. Son propriétaire aurait-il peur de la hauteur et aimerait-il entendre les bruits de pas de ses voisins au dessus de sa tête ? Mais y a t-il seulement des voisins à rencontrer ici ? L'immeuble parait tellement hostile et vide. Il ne serait pas étonnant que l'habitant de l'appartement 106 soit le seul résident ici. Pourtant, parfois dans les couloirs, on peu entendre des hurlements venant du dessus. C'est sans doute pour cette raison que les autres propriétaires ont déserté.

Mais qui est donc l'habitant qui vit dans cet appartement ? Les passants de la rue de l'immeuble ont témoigné avoir quelque fois vu une bien jeune fille à la chevelure écarlate, aux yeux émeraudes profonds comme un lac de montagne et à la peau ivoire en sortir ou bien y entrer. Est-ce alors elle, la propriétaire de l'appartement 106 ? Il paraît qu'elle ne sort pas très souvent, voir jamais. Un jeune garçon qui avait décidé de se cacher dans l'immeuble afin de jouer à cache cache avec ses amis a dit à ses parents qu'une fois il avait entendu hurler depuis l'appartement juste après avoir entendu l'écho d'un rire au grenier.
Il était sorti aussi vite qu'il l'avait pu.

En réalité la propriétaire se nomme Avril. C'est une jeune fille de 17 ans qui ne sort pratiquement jamais. Ce n'est pas sa faute, l'extérieur lui fait peur mais on ne peut pas dire que l'enfermement soit une meilleure solution. On dit qu'elle a de fréquentes crises et qu'en passant devant l'immeuble, parfois on peut l'entendre hurler. Mais la plupart du temps, ces cris n'appartienne en réalité pas à sa bouche.

Bien étrange lieu que celui-ci.
Cimetière des larmes d'Avril, antre de la pire de ses peurs mais pourtant cocon protecteur organisé comme un nid par un petit oisillon esseulé on ne peut pas dire que l'appartement soit organisé de manière normale. Il y a des meubles de bois noir très anciens et magnifiquement conservés dans la pièce principale et des craies partout sur le sol. Des craies oui, des craies de toutes les couleurs qui ont servit à recouvrir les murs noirs d'une écriture tantôt fine, tantôt tremblante, tantôt large, tantôt agressive. Comme si des millions de personnes avaient laissé des marques de leur passage ici, sur les murs autrefois aussi noirs que les meubles.
Mais une seule personne est l'auteur de ces dessins, symboles et phrases.

L'ensemble est fascinant, beau aussi. Nul doute qu'un psychothérapeute aurait sa place ici, à tenter de comprendre le sens d'un tel désordre. Mais l'appartement n'est pas sale, loin de la. Il n'y a pas une trace de poussière, pas une araignée pas un cafard. Une autre chose est absente de la pièce : le bruit. En effet, il n'y a rien d'autre qu'un tic-tac régulier qui chante dans l'appartement. Rien de plus.

L'auteur de ce tic-tac est une horloge qui semble appartenir à une époque lointaine. Elle a du coûter très cher vu son cadran d'or et son ancienneté. Avril y tient beaucoup, à cette horloge. Tout comme elle tient à ce que ce soit leur seul bruit à résonner ici. Ce n'est pas qu'une simple manie du silence, c'est une obsession.
Elle a besoin de savoir que le temps court, et que jamais il ne reviendra en arrière.
Elle a besoin que son appartement reste figé dans le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Appartement 106   
posté le : Dim 8 Juil - 20:34
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
[From la boutique d'antiquités]

Inquiète pour son horloge brisée, Avril marchait vite, très vite.
Non, elle courait.
Parfois, elle s'arrêtait pour jeter des regards en arrière et vérifier si la rousse la suivait toujours, et puis elle se remettait à courir, tout droit vers son appartement. Des gens se retournaient sur le passage des deux têtes enflammées, quelques rires fusaient sur l'accoutrement de Avril mais à aucun instant celle-ci ne s'arrêta pour leur lancer un regard noir. Elles coururent, coururent et puis, finalement, elles arrivèrent.Alors, poussant les lourds battants de la vieille porte de l'immeuble, Avril pénétra dans les lieux et commença à monter les escaliers. Pas besoin d’ascenseur, son appartement à elle n'était qu'au deuxième étage.

Finalement arrivée devant la porte de son antre, les poumons de la demoiselle aux cheveux rouges criaient grace tandis que son coeur tambourinait à un rythme beaucoup trop rapide dans sa poitrine. Elle ouvrit la porte. Son coeur ne ralentissait pas. Peut-être que s'il continuait ainsi, finirait-il par s'échapper de sa cage d'ossement pour sortir de sa poitrine et rouler sur le sol jonché de craies. Ce serait alors une catastrophe, le sang répandu aurait pour effet d'effacer les couleurs.
Et de tout imprégner de rouge.

Elle entra et tourna à droite pour pénétrer dans la piece qui lui servait de salon, salle à manger. Sur son chemin, elle écrasa de nombreuses craies sur le parquet sombre mais elle n'y prêta guère attention. Son horloge était là, devant elle. Elle était là, cassé, malade. Avril se tourna vers la jeune femme rousse qui l'avait suivit, ses joues rosies par l'effort elle détonnait avec le décor. Avril réalisa soudain que c'était la première fois que quelqu'un pénètrait chez elle. Elle rougit, elle aussi.

«Cette horloge...»

Il n'y en avait pas d'autre. C'était simplement pour qu'Ira avance.
Ira ? Comment connaissait-elle le prénom de cette femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Sujet: Re: Appartement 106   
posté le : Mer 11 Juil - 10:05
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
[vient de la boutique d'Antiquité]

Courir. Cette hystérique en pyjama l'avait forcé à courir dans la rue. Bon sang, ce n'était qu'une horloge... Il n'y avait rien d'urgent. Une horloge qui ne fonctionne plus, certes c'est ennuyant, mais de là à courir comme des forcenées dans la rue. En jupe. Et en talons. Avec une boite à outils dans les mains. Une chance qu'Ira soit encore debout.

En arrivant devant l'immeuble, la jeune femme ne put retenir un soupir. Elle leva les yeux sur le bâtiment. Abandonné semblait-il. Deuxième soupir. Elle espéra de tout son coeur que l'appartement de sa cliente ne soit pas trop haut.

L'intérieur n'était pas franchement que l'extérieur. Après un étage monté via les escaliers, les jeunes femmes arrivèrent dans l'appartement d'Avril. Un appartement plus qu'étrange. Ira n'y prêta pas attention, elle évita simplement les craies sur le sol et suivit la flammèche jusque devant l'horloge cassée.

La stagiaire posa sa boite à outils devant l'horloge et tourna la petite clef fixée sur le cadran. Elle ouvrit l'engin et commença à vérifier le pendule, les poids, tourna la clef pour remonter l'horloge. Tout était normal de ce côté là mais l'horloge ne fonctionnait pas.

Ira ouvrit donc finalement le cadran et sortit une lampe torche pour fouiller dans les rouages, à la recherche de l'endroit défectueux. Il lui fallut une bonne heure pour trouver la pièce endommagée. Elle devait avoir une pièce de rechange dans le matériel qu'elle avait pris. Elle chercha dans la boite, prit la pièce, quelques tournevis et entreprit d'échanger les deux pièces. Le tout dans un silence de mort. Elle ne prêtait aucune attention à la flammèche, ne lui répondait pas si cette dernière lui parlait, trop concentrée pour ne pas faire de bêtises avec son horloge.

La pièce changée et après une dernière vérification, Ira referma le cadran et remonta l'horloge. Le tic-tac reprit calmement et un sourire satisfait éclaira le visage de la femme corbeau, l'espace d'un instant.

~ Je vous laisse la remettre à l'heure. On vous enverra la facture ou vous préférez payer maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sujet: Re: Appartement 106   
posté le :
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Revenir en haut Aller en bas
 

Appartement 106

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasmagoria :: Anciens RP-